×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Les maisons d’hôte s’organisent

Par L'Economiste | Edition N°:2427 Le 21/12/2006 | Partager

. A partir de 2007, elles devront s’acquitter de la TPT. 472 riads opèrent officiellement dans la ville 50 à 60%, c’est le taux d’occupation «supposé» des maisons d’hôte à Marrakech. En l’absence de véritables statistiques, il est difficile de chiffrer en terme de nuitées, l’apport de ces établissements pour le secteur touristique. Pour l’heure, seule une trentaine des 472 maisons d’hôte classées officiellement, tient des registres. Pourtant, tenir des statistiques mensuelles des arrivées et des départs n’est pas sorcier!D’où le coup de gueule du wali de Marrakech, Mounir Chraibi, il y a un mois, invitant les propriétaires et gérants à plus de transparence. A l’AMHMS (Association des maisons d’hôte de Marrakech et du sud), on le reconnaît: «Il existe encore des résistances de la part des propriétaires pour tenir ces registres qui sont parfois liées à des mentalités. Nous y travaillons…».Dans la foulée, les autorités demandent aussi aux propriétaires de se mettre à jour pour la TPT (la taxe de promotion touristique). Message bien reçu. A partir de janvier 2007, les 470 maisons d’hôte vont s’acquitter, à l’instar des autres établissements hôteliers de cette taxe. Les maisons d’hôte constituent aujourd’hui une offre dépassant les 6.000 lits, soit 18% de la capacité de la ville. «Nous avons toujours voulu être une composante dans le secteur touristique et non un produit qui se greffe à la ville de Marrakech», insiste Wadie Tyouss, président de l’AMHMS qui a organisé une conférence de presse, hier mercredi, histoire de lever toute ambiguïté.  «Hormis la TPT, nous nous acquittons de toutes les taxes TVA, IS…», martèle Tyouss. Depuis le lancement de ce type d’hébergement à partir de 1997, les maisons d’hôte ont opéré sans être inquiétées par le fisc. Un flou dont la responsabilité est partagée entre autorités et  propriétaires. D’abord, ce n’est qu’en 2004 que la loi (61.00)  portant sur la classification des maisons d’hôte a vu le jour. Une loi aujourd’hui qui est appelée à changer, car elle est incomplète. L’AMHMS a d’ailleurs formulé quelques propositions la-dessus, avec une approche similaire à celle des étoiles que portent les hôtels touristiques. Ainsi, les maisons d’hôte pourraient être classées en adoptant un système de «lanternes», selon le Riad, Dar ou Casbah. A noter aussi le statut particulier des maisons d’hôte qui, ajouté au nouveau mode d’hébergement, a apporté à Marrakech un positionnement fort sur des marchés comme la Grande-Bretagne et la France. Il a permis aussi de mettre en valeur l’architecture et l’art de vivre marocain. On estime aujourd’hui à Marrakech plus d’un millier de riads. Mais tous ne font pas office de maisons d’hôte.


Guide officiel

L’AMHMS (Association des maisons d’hôte de Marrakech et du sud) vient d’éditer un guide officiel regroupant une centaine de maisons d’hôte adhérentes, avec leur adresse. Cet outil promotionnel sera distribué gratuitement dans les salons organisés par l’ONMT (Office national marocain de tourisme) à l’étranger et également dans les kiosques de la ville.  «C’est aussi une manière pour l’association d’encourager les autres maisons d’hôte à devenir membres adhérents de l’Association professionnelle», indique Michel Fulchiron, vice-président de l’AMHMS. A rappeler que sur 472 maisons d’hôte classées à Marrakech, seule une centaine est membre de cette association.  B. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc