×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Emploi et Carrière

    Les Hommes qui font l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:52 Le 05/11/1992 | Partager

    Braillon à la tête de RMO-Maroc

    C'est M. Jacques Braillon qui a été nommé Directeur Général de RMO-Maroc. M. Jacques Braillon est le frère de Marc Braillon fondateur de RMO en France. Basée à Grenoble, l'entreprise de travail temporaire a déposé son bilan il y a quelques mois. “C'est dommage, nous étions en train de redresser l'entreprise et nous avions recommencé de gagner de l'argent”, commente M. J. Braillon.

    M. Jacques Braillon est né en 1936, à Grenoble et se présente lui-même comme un autodidacte, titulaire cependant d'un brevet professionnel et d'un CAP de mécanicien. A 19 ans, il commence dans la mécanique, puis après son service militaire il décide “de ne plus retourner en usine”. Il se lance alors dans la représentation commerciale, “le porte-à-porte”, précise-t-il, “la plus dure des écoles de commerce”. En 1963, il rejoint RMO que vient de fonder son frère. Il occupe au sein de l'entreprise, puis du groupe, diverses fonctions, notamment pendant 6 ans, la Direction d'une agence, la Direction du personnel et à partir de 1978, il avait en charge la comptabilité et les finances et a participé à l'informatisation des services. Dans chacun des postes qui lui sont confiés, explique-t-il, il se forme et “apprend sur le tas”. RMO disparaissant en France, il vient à RMO-Maroc, avec de “gros projets”: le travail temporaire n'existait pratiquement pas en France en 1963, il n'y a pas de raison pour qu'il ne se développe pas au Maroc, où toutes les conditions sont réunies. Il pense pouvoir apporter “une façon de faire” et “surtout une façon d'être particulière avec les demandeurs d'emplois temporaires comme avec les employeurs”. Malgré les déboires rencontrés cette année, M. Braillon affirme “sa croyance en la valeur de l'Homme” et explique que “ce n'est pas un vain mot dans le secteur du travail temporaire”. Il se montre favorable à une législation précise.

    Jacques Braillon est marié et père d'un enfant.

    Le Pr Tebbaâ, Directeur Adjoint de HEM

    Le Pr Mohamed Jamal Eddine Tebbaâ vient d'être nommé Directeur adjoint de HEM.

    M. Tebbaâ est né à Marrakech, en 1949, dans une famille de fonctionnaires. Après des études primaires à Marrakech, il fait ses études secondaires au lycée Victor Hugo de la Mission, puis passe, en 1970, son Bac Philo au lycée Ibn Khaldoun. En 1974, il obtient sa Licence de Sciences Economiques à l'Université Mohammed V, section de Casablanca. Sa mention lui permet de poursuivre son troisième cycle à l'Université de Grenoble, en France, où il passe son DES en 1976, et soutient un mémoire sur “la pénétration commerciale et financière à la fin du XIXème siècle au Maroc, ses conséquences socio-économiques”. Ayant réussi au concours d'entrée dans le corps enseignant de l'Université, il commence sa carrière à la faculté de Droit de Casablanca en tant que maître assistant. Il soutient, en 1985, sa thèse de Doctorat d'Etat sur "l'emploi au Maroc, du XIXème siècle à nos jours", ce qui lui donne le titre de Professeur. Après la nomination du Pr Mohamed Berrada au portefeuille des Finances, le Pr Tebbaâ assure l'intérim à la tête du Département des Sciences Economiques, puis il en est élu Chef de Département en 1990. En 1985, tout en assurant ses cours et ses encadrements à l'Université, il “goûte à l'enseignement supérieur privé”, selon son expression, au sein de l'ESG où il enseigne et est chargé de la communication et de la recherche scientifique. Le Pr Tebbaâ dit “tenir beaucoup à l'existence de cellules de recherches appliquées, même dans l'enseignement privé”.

    En Septembre 1992, il est donc nommé Directeur adjoint de HEM, l'institut d'enseignement supérieur fondé par le Pr Benamour et la Banque Populaire. Tant à l'Université qu'à l'ESG, puis cet automne à HEM, le Pr Tebbaâ a piloté ou participé à de multiples colloques, séminaires... On retiendra particulièrement “La protection et les droits de l'enfant” en Juin 1992 à l'Université, “Le profil des diplômés et les besoins de l'entreprise” à l'ESG, “La gestion des ressources humaines”... Le Pr Tebbaâ a participé à la fondation de la revue Economie et Socialisme, au Centre d'Etudes et de Recherches Aziz Belllal.

    Le Pr Tebbaâ est marié et père de deux enfants. Il dit “aimer le contact pédagogique avec les jeunes”. “On a le sentiment de participer un peu à l'évolution du pays, c'est très motivant”. En revanche, il déteste “ce qui est léthargique, immobile”.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc