×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Le Maroc célèbre l’Année mondiale de l’astronomie

Par L'Economiste | Edition N°:2893 Le 31/10/2008 | Partager

. Un réseau créé pour coordonner les activités au niveau national. L’Adal-Educ lance un appel à projets L’année 2009 a été déclarée «Année mondiale de l’astronomie» (AMA09) par l’Unesco et l’Onu, sur demande du gouvernement italien. Elle coïncide avec le 400e anniversaire des premières observations faites avec une lunette astronomique, par Galilée, ainsi que ses premières découvertes sur les montagnes lunaires, les tâches solaires, les phases de Vénus, les satellites de Jupiter en 1609. L’Union astronomique internationale coordonne les manifestations de cette année spécial Astronomie. Au Maroc, c’est «le Réseau des astronomes amateurs du Maroc», nouvellement créé, qui sera coordonnateur des projets. Il regroupe une dizaine d’associations, de clubs et d’observatoires. L’Agence de développement des activités ludiques et éducatives (Adal-Educ), qui en fait partie, lance en collaboration avec l’Institut de recherche pour le développement (un institut français) un appel à destination des grandes écoles d’ingénieurs, des associations ou autres, pour les impliquer dans cette démarche. Il leur est demandé de présenter des projets divers qui pourraient entrer dans le cadre de cette célébration. Il pourrait s’agir de conférences, séances d’observation du ciel, ateliers pédagogiques pour enfants et adultes, pièces théâtrales, visites d’observatoires...«Nous avons à notre disposition un budget de 100.000 DH, que nous allons utiliser pour subventionner une dizaine de projets», indique Badr Bellahcen, directeur de l’Adal-Educ. C’est en grande majorité l’IRD qui a débloqué ces fonds. Par ailleurs, l’Adal-Educ est en train de mettre en place un site internet (www.astromaroc.org), qui sera la vitrine de cette année mondiale au Maroc. Ce site permettra d’informer le public sur les activités prévues. Il comprendra également une série d’outils pédagogiques téléchargeables (diaporamas, fiches d’activités, jeux sur l’astronomie, films vidéos...). Gratuits, ces documents pourront être utilisés par les instituteurs, les étudiants, les chercheurs... Le site sera opérationnel à partir du 15 novembre, indique Badr Bellahcen. L’Année mondiale de l’astronomie permettra aux citoyens du monde de redécouvrir leur place dans l’univers par l’observation du ciel, de jour et de nuit. Ce sera aussi l’occasion d’informer le public sur les récentes découvertes en astronomie, et de revaloriser le rôle de l’astronomie dans l’éducation des sciences.En 1609, les découvertes de Galilée ont changé à jamais la vision que les hommes avaient du monde: la Lune avait des montagnes tout comme la Terre, la Voie lactée se composait de beaucoup plus d’étoiles que l’on ne pensait exister à l’époque, Jupiter avait des satellites en orbite, tout comme les planètes tournent autour du Soleil. L’astronomie, la plus ancienne science de l’histoire, a joué un rôle important dans pratiquement toutes les cultures. L’Année mondiale de l’astronomie espère stimuler l’intérêt de tous, et en particulier des jeunes, pour cette science. Du 2 au 5 avril 2009, 100 heures seront consacrées à des observations du ciel nocturne par le plus grand nombre possible d’amateurs d’astronomie.Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc