×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Fès: Les soirées de confréries soufies séduisent les touristes

Par L'Economiste | Edition N°:1537 Le 11/06/2003 | Partager

. Des nuits d'Al Hadra pour se détacher des biens d'ici-bas et ne penser qu'à DieuAprès une journée de spectacles, les gens se sont déplacés au siège de l'association Fès-Saïs, lundi dernier, pour une soirée pas comme les autres. C'était pour assister à une nuit de confrérie soufie de la Tariqa Darqawiya de Tanger, animée par Omar Metioui et l'ensemble Al Shustari. A 22h30, le siège de l'association affichait complet. Ce sont plus de 200 personnes qui sont venues pour se ressourcer d'un madih spirituel. Les retardataires ont pris place par terre. Et comme prévu, la troupe, composée d'une dizaine de darqawa, est montée sur scène à 23h. La lecture de quelques versets du Coran favorise l'installation d'un climat spirituel et annonce le début d'une soirée coranique. Dieu est loué de façon continue. A un moment donné, tout le groupe de la Tariqa s'est levé pour Al Hadra: Allah hay (Dieu est vivant). Pour les rituels de ce genre de spectacles, Al Hadra permet de se détacher des biens d'ici-bas et ne penser qu'à Dieu, le Créateur. Emporté par le rythme, des touristes étrangers scandent, eux aussi, Allah hay. Pendant plus de 2 heures, Omar Metioui et son groupe ont loué le Tout-puissant sans aucun instrument musical. Les soirées soufies se poursuivront, gratuitement, jusqu'au samedi. Au programme aujourd'hui: Tariqa Ouazzaniya avec Ahl Touat et jeudi ce sera la Tariqa des Chorfa du Kandar. . Activités parallèlesLe Marocain Abdelfattah Bennis est attendu samedi avec un ensemble de musique arabo-andalouse de Fès. Il faut souligner que le siège de l'association Fès-Saïs abrite, parallèlement aux soirées, des expositions. Des instruments musicaux purement arabes, des caftans, des tableaux et des CD musique andalouse figurent parmi les produits exposés. A noter que le siège de l'association Fès-Saïs, appelé aussi Maison du Festival, est un palais construit en 1900 et nommé Dar Tazi. Il devient «Résidence« de 1914 à 1956. Après l'indépendance, deux gouverneurs de la ville de Fès, puis le pacha, s'y succèdent jusqu'à fin 1988, date à laquelle y est établi le siège de l'association Fès-Saïs, pour la région Fès-Boulemane. M. Kh. et Y. S. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc