×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Concours international de musique du Maroc; et de quatre!

Par L'Economiste | Edition N°:1707 Le 18/02/2004 | Partager

. L'orchestre philharmonique du Maroc organise la 4e édition du Concours international de musique du 10 au 15 mars. L'événement se veut une locomotive de formation et de développement de la musique classique au Maroc. «Ramener la crème des candidats au Maroc»L'orchestre philharmonique du Maroc renouvelle l'aventure à travers la 4e édition du Concours international de musique du Maroc du 10 au 15 mars, organisée avec le soutien de la BMCI. Créé en 2001, l'événement est dédié encore une fois à «l'instrument roi: le piano». Selon Farid Bensaïd, le président fondateur du concours, «ce choix particulier est dicté par la noblesse et la grandeur de cet instrument». Pour une 4e édition plus originale et riche, comme le revendiquent les organisateurs, le nombre des candidats est passé à huit au lieu de six l'année dernière. Ils viennent du Canada, d'Italie, du Japon, de la Pologne, la Russie et l'Ukraine. Agés entre 16 et 27 ans, ils sont tous lauréats de concours internationaux prestigieux. Une stratégie délibérée pour «ramener la crème des candidats au Maroc» d'après les organisateurs. Vu les objectifs annoncés de l'événement qui se veut une locomotive de formation et de développement de la musique classique au Maroc et auprès des jeunes, on comprend vite ce choix. Les compétitions débuteront les 10 et 11 mars à Casablanca, au Cinéma Rialto, à partir de 20h00. Avec quatre candidats pour chaque épreuve, les récitals éliminatoires permettront au jury de désigner les trois finalistes. Ces derniers interpréteront un concerto de Chopin ou de Rachmaninov avec l'orchestre philharmonique du Maroc lors de la finale qui aura lieu le samedi 13 mars à 19h30 au Théâtre national Mohammed V à Rabat. Un exercice éprouvant pour les candidats et l'orchestre qui n'auront qu'une soirée pour répéter ensemble. Le jury, qui constitue la fierté de l'organisation, est composé encore une fois de noms prestigieux de la musique classique nationale et internationale. Présidé par la pianiste japonaise Yuko Yamaoka, le jury décernera lors de cette soirée trois grands prix. Le premier est doté de 4.000 euros. Le public aura, lui aussi, son mot à dire et ne va pas se contenter du rôle passif. Lors de la compétition finale, l'assistance désignera, elle, le lauréat du Prix du Public. Les trois lauréats du concours, toujours accompagnés par l'orchestre philharmonique, se produiront le 14 mars au cinéma Rialto à partir de 20h00 et le 15 mars au Théâtre Royal de Marrakech à la même heure. Reste à signaler que le concours coïncide cette année avec l'événement France Expo. Les participants de l'exposition et le public national auront la chance de découvrir des talents de qualité et d'apprécier ces promesses de virtuoses. Hayat Kamal Idrissi

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc