×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4762 Le 29/04/2016 | Partager

    • Le projet du règlement général de comptabilité publique approuvé
    Le Conseil de gouvernement a donné son aval pour le projet du règlement général de comptabilité publique. Par ce biais, il est question d’élargir le domaine de la procédure de paiement des dettes publiques à travers la carte bancaire pour englober les autres moyens de paiement électronique. Le projet vise aussi à permettre aux débiteurs de s’acquitter des dettes publiques auprès des établissements bancaires et des autres instances en charge de la gestion des moyens de paiement. Le conseil a par ailleurs adopté le projet fixant  les modalités de télédéclaration des données relatives à la clientèle de passage ou de séjour dans les établissements d’hébergement touristique ou les autres formes d’hébergement et le modèle du bulletin individuel d’hébergement. M.A.B.

    • Pluie de nominations au conseil de gouvernement
    Plusieurs nominations ont été approuvées lors du Conseil de gouvernement de jeudi 28 avril.  Ainsi au niveau du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, Mohamed Sbihi a été nommé directeur des Affaires africaines, Redouane Dghoughi, directeur des Affaires européennes et Noureddine Al Alaoui, directeur des Affaires financières et des systèmes d’information et de la logistique. Quant à Nadia Al Hannoute, elle occupe le poste de directrice de l’académie marocaine des études diplomatiques. Au niveau du ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique, Mohamed Afechkar a été nommé au poste de directeur des routes. F.Z.T.

    • BMCE veut lever 3,5 milliards de DH…
    BMCE Bank prépare l’agenda des levées de fonds sur les 3 ans à venir. La banque compte procéder à une ou plusieurs émissions d’obligations subordonnées non convertibles sur une durée de 5 ans minimum. Le montant visé s’élève à 3,5 milliards de DH. Les actionnaires devront en statuer lors de l’assemblée générale mixte prévue le 30 mai prochain. A.Lo

    • BMCE convertira le prêt de SFI en actions
    L’assemblée générale mixte doit également approuver une augmentation du capital d’un montant maximum équivalent à la contrevaleur -en dirhams- des 70 millions d’euros emprunté à la Société financière internationale (SFI) en 2008. Un prêt subordonné qui prévoit pour la SFI une option de conversion en actions dans le capital de BMCE Bank. A.Lo

    • Un DG, … par intérim pour Méditel
    Le départ de Michel Paulin de Méditel vient d’être entériné. Suite à la récente tenue du conseil d’administration de l’opérateur télécom, le manager qui va prendre les rênes de Numéricable-SFR sera remplacé pour un intérim par Taieb Belkahia, l’actuel secrétaire général de la société. Jusqu’à la nomination et la prise de fonction du nouveau DG, Belkahia cumulera ses fonctions ainsi que celle de la direction générale. M.A.B.

    • Entretien auto: Point S mise sur le Maroc
    Point S veut profiter du potentiel de croissance du Maroc dans le secteur automobile. Le premier réseau indépendant de pneumatique et d’entretien automobile qui s’est engagé dans une nouvelle stratégie de croissance à l’international vient de s’implanter au Maroc. Il a d’ailleurs récemment ouvert son centre pilote à Marrakech. M.A.B.

    • Des financements pour les PME et TPME rurales
    Troisième ligne de crédit de 60 millions d’euros de l’Agence française de développement (AFD) en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) de transformation et des TPME rurales. Ce financement est mis à leur disposition via le Crédit Agricole du Maroc (GCAM). AFD avait déjà accordé deux autres lignes de crédit en 2013 et 2015 pour le financement des petites exploitations agricoles. M.A.B.

    • Plus de 1 milliard de DH de budget pour la COP22
    Le budget pour l’organisation de la COP22 est le moins que l’on puisse dire important. L’organisation de cet événement d’envergure mondiale atteint le milliard de DH. Ce montant est constitué de 300 millions de DH issus du budget de l’Etat. A cela il faudra ajouter entre 40 et 50 millions d’euros au titre des financements étrangers.  La location d’espace à elle seule, c’est 30 millions d’euros en recettes, soit le double pour la France. S.F.
    • Un consortium pour le véhicule électrique
    Le Maroc veut promouvoir l’usage du véhicule électrique (VE). Un consortium pour la mobilité électrique et la transition énergétique vient, pour ce faire, de voir le jour. Il réunit Renault-Nissan, Schneider-Electric et M2M Group avec l’appui de l’ADEREE auxquels s’ajouteront d’autres opérateurs. L’objectif est d’allier les expertises industrielles et technologiques pour parvenir à mettre en place un écosystème national intégré pour le véhicule électrique. L’usage des VE sera ainsi encouragé et bénéficiera de nombreuses mesures incitatives publiques. Des incitations fiscales sont prévues: TVA et vignette, droits de douane, intégration du taux d’émission de CO2 dans le calcul des cv fiscaux (1cv pour les VE). Ces mesures qui doivent intégrer la loi de Finances 2017 seront proposées lors de la COP22. M.A.B.

    • COP22: Ce que propose le Maroc
    Le Maroc invite ses pays frères à le rejoindre dans une initiative pour l’agriculture africaine à porter jusqu’à la COP 22 et au-delà. «Intitulée «AAA» ou «Triple A», celle-ci aurait pour objectif d’ériger l’Adaptation, l’Afrique et l’Agriculture parmi les priorités à l’agenda de la COP22», a indiqué Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, lors de la conférence interministérielle tenue jeudi en marge du Siam. Cette initiative permettrait de relever les trois principaux défis auxquels le continent fait face aujourd’hui. «Il s’agira de garantir des financements aux projets, en particulier ceux liés à l’adaptation de nos agricultures aux changements climatiques, œuvrer à l’augmentation de la productivité agricole, et augmenter le pouvoir de séquestration des sols africains, avec un bénéfice double d’atténuation et d’adaptation, en ligne avec les recommandations de l’initiative 4 pour 1.000», souligne Akhannouch. Y.S.A.

    •  …Des actions ciblées aussi
    Le Maroc propose également des programmes ciblés visant à inscrire dans l’agenda des solutions Lima-Paris-Marrakech, avec la proposition d’une série de programmes labellisés «AAA». Le premier programme porterait sur les sols avec un objectif triple d’amélioration de la fertilité des sols, d’accroissement de la capacité de séquestration du carbone dans les sols et de reconversion en arboriculture. Le deuxième viserait à assurer la maîtrise durable de l’eau agricole sur le continent. Le dernier aurait pour objectif d’améliorer la gestion des risques climatiques, notamment à travers le déploiement de l’assurance agricole et la mise en place de systèmes d’alerte. Enfin, pour qu’elle réussisse, cette initiative agricole doit être celle de toute l’Afrique. Y.S.A.

    • Impôts: Deux attestations dématérialisées
    L’attestation du chiffre d’affaires et le bulletin d’identification fiscale seront disponibles en ligne. La Direction générale des impôts mène les derniers tests avant le lancement de ce nouveau service. K.M.

    • La coupe du monde de pâtisserie se tient au Maroc  
    Marrakech abrite actuellement, les présélections régionales et continentales pour le Tournoi officiel des chefs Crémai 2017 ainsi que la Coupe du monde de la pâtisserie. L’événement est organisé par Rahal Event. La ville donne ainsi le coup d’envoi des tournois régionaux des chefs 2016 et abritera la présélection du meilleur chef de la région Marrakech et Sud jusqu’au 1e mai 2016. Pas moins de 24 candidats des meilleurs restaurants et hôtels de la région concourent sur 3 disciplines différentes: art de la pâtisserie, cuisines du monde et gastronomie. M.A.B.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc