×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:4745 Le 06/04/2016 | Partager

    ■ Il vit à l’intérieur d’une boîte
    Dans les grandes villes, le prix du loyer peut pousser certains individus à mettre la main sur des solutions extrêmes. A San Francisco, par exemple, ville connue pour des logements particulièrement onéreux, Peter Berkowitz, un illustrateur de 25 ans, a décidé de vivre dans une boîte pour l’équivalent de 450 euros par mois! C’est en fait l’un de ses amis qui a accepté de lui sous-louer un coin de son appartement afin d’y installer une «capsule» de moins de cinq mètres carrés. L’intérieur peut sembler clairement rudimentaire voire même inconfortable avec son lit, son bureau rétractable et sa petite étagère. «Je pense que les gens sous –estiment le fait que ça peut être agréable de vivre dans une capsule, si elle est bien pensée», confie Peter sur son blog. «C’est la chambre la plus confortable que je n’ai jamais eue», affirme ainsi ce dernier. Une idée qui rappelle les «capsule hotels» qui existent au Japon.
    L’illustrateur reconnaît sur NBC s’en être inspiré pour créer sa propre chambre…

    ■ Un toboggan tombe du ciel et atterrit dans son jardin!
    Une secrétaire médicale vivant dans l’Etat américain de l’Arizona a eu l’incroyable surprise de voir tomber dans son jardin un toboggan d’évacuation qui s’est carrément détaché d’un Boeing 767 croisant à 2.800 pieds d’altitude. «On a entendu un gros bang et la maison a tremblé», a précisé à l’AFP Andrea Self, qui habite Mesa, villa de la banlieue de Phoenix. «J’étais d’abord comme en état de choc», ajoute-t-elle. «Je suis allée vérifier ce qui se passait et, quand j’ai ouvert ma porte d’entrée, j’ai vu un truc qui ressemblait à une grosse bâche argentée, mais qui dégageait une odeur de soufre, alors j’ai appelé la police», a-t-elle poursuivi par téléphone. «Au début, on ne savait pas vraiment ce que c’était, mais au bout d’une heure, ils ont dit être quasiment sûrs qu’il s’agissait d’un toboggan», a également raconté la dame.
    Le toboggan tombé du ciel a chuté sur l’auvent de sa maison et a même abîmé un arbre de son jardin… L’Agence fédérale américaine de l’aviation (FAA) a confirmé il y a quelques jours à l’AFP qu’un appareil de la compagnie aérienne Atlas Air avait perdu en vol un toboggan d’évacuation! «Seul le toboggan s’est déployé. La porte est restée fixée à l’appareil», a souligné Ian Gregor, un porte-parole de la FAA. «L’avion s’est posé sans problème», a-t-il ajouté. «La FAA a ouvert une enquête pour savoir pourquoi le toboggan s’était ouvert».

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc