×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par | Edition N°:4737 Le 25/03/2016 | Partager

• Petite levée pour le Trésor
La levée du Trésor pour l’adjudication du 22 mars n’a pas dépassée 100 millions de DH. En face, la demande s’est hissée à plus de 8,8 milliards de DH. Il s'agit des bons à maturité de 13 semaines au taux de 2,25%. Le règlement de ces bons interviendra le 28 mars. M.A.B.
 
• EnR: La Maroc franchit la barre du milliardde dollars investi
Le Royaume a rejoint le club des pays ayant investi plus d’un milliard de dollars dans le secteur des énergies renouvelables. C’est ce que vient de révéler le rapport «Global Trends in Renewable Energy Investment», 10e du genre, publié mercredi dernier par le Programme des Nations unies pour l’environnement (UNEP). Avec la Turquie et l’Uruguay, le Maroc est parmi les marchés qui montent en puissance dans ce secteur. En 2015, les investissements dans les énergies renouvelables des pays émergents et en développement ont dépassé, pour la première fois, ceux des marchés avancés, atteignant ainsi 156 milliards de dollars contre 130 milliards. S.F.
 
• Un régulateur pour le secteur de l’énergie électrique
Le projet de loi relatif à un régulateur dédié au secteur de l’énergie électrique vient d’être présenté par le ministre de tutelle à la Commission des secteurs productifs de la première Chambre du Parlement. Le texte a pour objectif notamment d’accroître l’attractivité du secteur pour les investisseurs privés, de conforter la confiance des bailleurs de fonds, de faciliter l’intégration du Royaume dans le marché énergétique méditerranéen… H.E.
 
• Automobile: 60 milliards de DH pour 2016

Le secteur automobile continue sur sa lancée. Pour 2016, les opérateurs du secteur s'attendent à 60 milliards de dirhams de chiffre d'affaires à l'export, selon l'Amica. Cette embellie est due à la montée en charge de Renault qui a frôlé les 290.000 voitures produites en 2015 et qui, selon des sources du secteur, pourrait atteindre les 340.000 cette année. En outre, l'euphorie du marché automobile en Europe et la montée en charge des chaînes installées dans ce continent sont de nature à aider à atteindre ce score. A.A.

• Comfin: Le régulateur pose les balises
C’est le compte à rebours pour les sociétés cotées à la Bourse. Elles sont invitées à publier leurs états financiers au titre du second semestre 2015 avant le 31 mars dans les journaux d’annonces légales en dehors des week-ends. L’Autorité marocaine du marché des capitaux recommande d’accompagner les publications d’une note décrivant l’activité et retraçant les principaux événements ayant marqué la période. Les commentaires devront donner le détail des résultats réalisés. L’Autorité recommande également de tenir des réunions d’information avec les analystes financiers et la presse spécialisée. Les états financiers devront être publiés sur le site Internet après publication. H.E .
• BCP: Les prochains marchés de la microfinance
En attendant le développement de la banque de détail dans d’autres pays, le groupe va intégrer certains marchés via la microfinance. Présente en Côte d’Ivoire et au Mali, la filiale Atlantic Microfinance for Africa (AMIFA) est en cours d’obtention des autorisations pour déployer son activité au Sénégal, en Guinée et au Gabon. Le groupe étudie d’autres opportunités au Togo et au Burkina Faso qui plaident pour une arrivée de l’AMIFA sur leur marché. A.Lo

• IAM réussit le stress-test de l'OCDE
L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) accorde son satisfecit à Maroc Telecom pour ses procédures de continuité de service en cas de risques majeurs. Une récente étude de l’organisation internationale portant sur la gestion des risques par les acteurs économiques au Maroc «met en exergue la maturité des process de l’opérateur historique en matière de résilience», selon le management de l’opérateur télécoms. Ainsi, sur le volet «Inclusion de la société civile, des entreprises et du monde scientifique», par exemple, l'OCDE souligne que Maroc Telecom applique «les meilleurs standards internationaux pour assurer la continuité de ses services». Pour rappel, les conclusions des études «Risque Pays» menées par l'OCDE sont pour les bailleurs de fonds internationaux, dont les choix d'investissement reposent en grande partie sur les recommandations de l’organisation. S.F.
 
• Enquêtes sur les établissements publics
Le ministère de la Justice a ordonné au parquet général de mener des enquêtes au sujet des infractions au code pénal concernant 3 établissements publics et 21 collectivités territoriales mentionnés dans le rapport de la Cour des comptes de 2013.  Sur ce total, le procureur général du Roi de cette juridiction financière a transmis un seul dossier au ministère de la Justice. M.C.
 
• Aéroports: Nouvelles mesures de sécurité
Après les derniers attentats de Bruxelles, les responsables de l’aéroport Mohammed V de Casablanca ont durci les mesures de sécurité. Des personnes voulant accueillir des proches, jeudi 24 mars, n’ont pas pu accéder à l’intérieur de l’aéroport. Seuls les voyageurs sont admis dans son enceinte. Sauf qu’aucun tableau d’affichage relatif aux horaires des arrivées et des départs n’est disponible à l’extérieur du bâtiment. M.A.M.
 
• Les études doctorales revisitées
Le ministère de l’Enseignement supérieur travaille actuellement sur la réforme des études doctorales, en partenariat avec les universités. Il s’agira notamment de réviser les modalités d’inscription, de garantir «l’égalité des chances» et de réorganiser les Centres d’études doctorales (CED) lancés il y a sept ans. La nouvelle formule est prévue pour la rentrée 2016-2017. A.Na
 
• Journée mondiale de l’eau: Lydec se mobilise

A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, instituée par les Nations unies, Lydec développe un programme de rencontres d’information, d’ateliers de sensibilisation et de visites d’ouvrages jusqu’au 30 mars. L’objectif étant de jeter les bases d’un dialogue avec les différentes parties prenantes et les sensibiliser sur les enjeux de la gestion durable de la ressource et ses impacts humains et économiques. H.E.

• Le plus grand couscous saharien
C'est ce vendredi que sera préparé à Chbika le plus grand couscous du Maroc saharien. Une opération faisant partie du plan d’actions sociales de Oued Chbika development, filiale du groupe Orascom Development, démarré en novembre dernier. Le but est de valoriser la contribution de la femme dans le développement socio-économique de la région ainsi que la préservation de la culture sahraouie. Cette deuxième action permettra à la coopérative de couscous Mama Abouch de bénéficier d’une distribution d’équipements professionnels qui lui seront remis dans la matinée de ce vendredi, avant le grand show. A.B.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc