×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par | Edition N°:4731 Le 17/03/2016 | Partager

• Liquidité bancaire: Le déficit se creuse…, légèrement
Petit creusement du déficit de liquidité sur le marché monétaire. Au cours de la semaine écoulée, le besoin des banques s’est légèrement accentué, augmentant de 1,7 milliard de DH pour atteindre 12,6 milliards de DH. Bank Al-Maghrib n’a dans ces conditions pas jugé utile de modifier le montant de ses interventions sur le marché, soit un volume total de 11 milliards de DH. M.A.B.

• Déficit commercial: 21 milliards à fin février
Le déficit commercial atteint 21,16 milliards de dirhams au terme des deux premiers mois de l’année contre 19,2 milliards  un an auparavant . Du coup, le taux de couverture a perdu 2 points à 63,2%. L’explication tient à une hausse plus importante des importations par rapport aux exportations. Une situation à apprécier positivement puisqu’elle est imputable pour une large part à l’accroissement des achats de biens d’équipement (+1,88milliard de dirhams). K. M.

• Adjudications: Les sorties du Trésor s’affaiblissent  
Le Trésor rabaisse ses niveaux de levées encore une fois. Pour preuve, la souscription de bons de Trésor, lors de l’adjudication du 15 mars, n’a pas dépassé 500 millions de DH face à une demande qui a avoisiné les 10,5 milliards de DH.
Ce montant a concerné les valeurs d’une maturité de 13 semaines. Le règlement de ces bons interviendra le 21 mars 2016. M.A.B.

• AMO: Nouvelle convention nationale
Le ministère de la Santé, l’Anam et les autres organismes gestionnaires de l’AMO ont signé une nouvelle convention nationale, qui remplace celle en vigueur depuis 2012. Les personnes bénéficiant de l’AMO seront dispensées de l’avance des frais sur certains médicaments remboursables. Elles pourront aussi accéder, en mode tiers payant, sans avance de frais, à une liste de médicaments chers destinés au traitement de maladies chroniques comme les cancers, la sclérose en plaque, l’insuffisance rénale. M.A.M.

• Jamal Belahrach à l’OCP, c’est officiel
L’information circule depuis un moment, le fondateur de ManpowerGroup Maroc, vice-président de la CGEM, Jamal Belahrach, rejoint l’OCP en tant que DG adjoint, en charge du pôle capital humain, communication et RSE. ManpowerGroup vient de publier un communiqué dans ce sens. Belahrach quitte donc le groupe spécialisé dans les solutions RH qu’il a installé au Maroc en 1997, pour une nouvelle aventure avec le géant des phosphates. A.Na

• Transition énergétique: Un rapport de l’IRES
L’Institut royal des études stratégiques (IRES) a finalisé un rapport sur «la transition énergétique du Maroc, à l’aune de la géopolitique mondiale de l’énergie». L’objectif est de «cerner les incidences du contexte mondial sur les options actuelles et potentielles du Maroc», en mettant l’accent sur les expériences internationales, notamment en Allemagne, Espagne, Portugal… M.A.M.

• La Cnops assainit ses codes d’accès
La Cnops a procédé à l’assainissement de la base des codes d’accès à son système d’information accordés aux mutuelles. Cette opération est intervenue après une mise à jour des codes d’accès de la mutuelle des fonctionnaires (MGPAP) qui a révélé que 36 utilisateurs ne disposant d’aucune relation juridique avec cette mutuelle accédaient à la base de données de la Cnops. K.M.

• Lait/fromages: Le groupe Bel gère deux usines au Maroc
Le groupe Bel gère désormais deux usines de façon indépendante au Maroc. Il s’agit de Safilait (qui produit le lait et yaourt sous la marque Jibal) et Fromageries Bel (fabricant de La Vache qui rit). L’entreprise Safilait, acquise en août  2015, emploie 1.300 salariés, essentiellement dans son unité de production de Fquih Ben Salah (région d’Azilal). Quant à Bel, elle fabrique des marques à plus forte notoriété, notamment La Vache qui rit, Kiri et Les Enfants. A.R.

• Eolien: Futuren maintient ses engagements au Maroc
Futuren (ex- Theolia), le spécialiste français des énergies renouvelables, redevient rentable en affichant un résultat net positif à fin 2015 «pour la première fois de l’histoire du groupe». L’enseigne, qui dispose d’actifs au Maroc, y maintient ainsi tous ses projets d’investissement, en l’occurrence dans la filière éolienne. L’objectif est de «doubler à court terme» ses capacités installées au Maroc. Le groupe opère via sa filiale, la Compagnie Eolienne du Détroit, qui exploite le parc de Koudia al Baïda, situé à Tétouan (50 MW). En 2011, Futuren s’était engagé avec l’ONEE pour le développement et la réalisation en commun d’un parc de 300 MW dans la même région. S.F.

• Un site Web flambant neuf pour la DGI
Nouveau site Internet pour la Direction générale des impôts. Cette version entièrement refondue du portail Web du fisc se veut plus attractive sur la base d’une ergonomie optimisée. Le nouveau rubriquage du portail consacre quatre univers distincts pour bien adhérer aux différents besoins des utilisateurs: «Vos démarches & impôts en bref», «Téléservices SIMPL», «Législation & réglementation», «Référentiel des prix de l’immobilier». M.A.B.

• Primes d’assurance: La Fnacam réagit
Suite à l’article paru dans notre édition du lundi 14 mars 2016 «Un tour de vis pour protéger les intermédiaires», la Fédération des agents et courtiers au Maroc (Fnacam) précise que la créance de 7 milliards de DH est détenue sur les intermédiaires et les assurés, des gros clients qui traitent directement avec les compagnies d’assurances. K.M.

• Fruits & légumes: Pas de hausse des taxes à Casablanca
Suite à la grève des commerçants au marché de gros de Casablanca (cf. L’Economiste du 8 mars 2016), Casa Prestation, qui en assure la gestion, tient à apporter quelques précisions. «La taxe en vigueur, instaurée par l’arrêté n°1/2008 en date du 2 mai 2008, est de 6% et n’a pas été augmentée depuis cette date», explique la SDL. A titre d’exemple, la taxe prélevée sur l’oignon cette semaine est de 15 centimes le kg pour un prix pouvant aller jusqu’à 7 DH. Elle est de 6 centimes par kg de pomme de terre, 4 centimes pour la tomate, 8 centimes pour l’orange, 13 centimes pour la pomme et 15 centimes pour la banane. A.E.

• Tanger: La révision du contrat d’Amendis est prête
La révision du contrat de gestion déléguée des services de distribution d’eau et d’électricité à Tanger devrait avoir lieu en fin de mois, selon la mairie de la ville.
Le document dans sa nouvelle version devrait être validé lors d’une session extraordinaire du conseil de la mairie qui se tiendra le 29 mars. Selon plusieurs sources, la révision était prête l’été dernier, mais les élections communales et ensuite les manifestations contre la cherté des factures avaient retardé son approbation.
A .A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc