×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Conférence Icann
Le régulateur Internet à l’écoute de l’Afrique

Par L'Economiste | Edition N°:4723 Le 07/03/2016 | Partager
Pour la 2e fois en 10 ans, il tient sa grand-messe à Marrakech
Et annonce une installation physique en Afrique pour 2016

Tous les radars de la communauté internet sont tournés vers Marrakech qui se transforme pour 4 jours en capitale numérique mondiale. L’avenir de la gouvernance de l’internet se jouera en effet dans cette ville qui abrite à partir d’aujourd’hui la rencontre très technologique de l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers). Régisseur international des noms de domaines internet (.org, .com), et plus exactement de la délégation de ces noms à des entités responsables, cette institution tient sa 55e réunion à l’invitation de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications. Organisées trois fois dans l’année, ces réunions publiques sont le rendez-vous des membres de la communauté Internet multipartite mondiale (internautes individuels, entreprises, membres de la société civile, gouvernements, institutions de recherche et organisations non gouvernementales) pour discuter des dossiers en cours. Et bien que d’apparence technique, le sujet est extrêmement politique. Il s’agit de voir à quel point les Etats-Unis vont abandonner leur emprise sur l’Icann. Cette année, le rendez-vous est historique puisqu’il devra faire le point sur la transition de cette organisation. En effet, l’Icann devrait bientôt faire le grand saut après l’annonce du gouvernement américain de lever la tutelle sur cette organisation (voir page 14). Ainsi, d’importantes questions liées au processus de transfert de la supervision des fonctions à la communauté multipartite, au rôle évolutif de l’Icann dans la gestion du système mondial des noms de domaine, au rôle des gouvernements au sein de la communauté multipartite de l’Icann seront débattues, indique Aziz Hilali, président d’Afralo (African At-Large Organization/Icann) et une des chevilles ouvrières de la conférence de Marrakech. Pour les Africains, c’est une double opportunité. Car la réunion de Marrakech est l’occasion d’aborder la question du rôle de l’Afrique dans l’industrie des noms de domaine, une composante essentielle de la transformation numérique émergente du continent.  D’ailleurs, l’Icann compte annoncer sa première installation en Afrique lors de la conférence.  Avec Internet society, et l’AFTLD (l’organisation des domaines africains de premier niveau),  l’Icann a organisé en marge de sa 55e conférence un forum sur les systèmes de noms de domaine africain. Objectif: mettre en évidence les opportunités de l’industrie  de noms de domaine en Afrique et aider l’industrie à se développer à une vitesse compétitive et à assurer que le continent soit sur un pied d’égalité avec le reste du monde. Le secteur du DNS africain dispose d’un énorme potentiel de croissance. D’après une étude commanditée par l’Icann et réalisée par le Boston Consulting Group, les pays africains peuvent augmenter leur PIB de 2 à 3% en réduisant les barrières à l’économie numérique.  Pour Azdine El Mountassir Billah, DG de l’ANRT, il faut d’abord créer l’écosystème et que les entreprises y croient.

Le .ma ne séduit toujours pas…

LE Maroc ne compte actuellement que 60.000 noms de domaine enregistrés sous le sigle «.ma» alors qu’il  y a 250.000 entreprises. Normalement, nous devrions avoir le même nombre de noms de domaine.  Un chiffre qui reste en deçà des opportunités que recèle le Maroc, un des premiers pays africains à avoir un taux de pénétration d’internet qui rejoint la moyenne mondiale.

B. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc