×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Théâtre: Toute vérité n’est pas bonne à dire

    Par L'Economiste | Edition N°:4682 Le 07/01/2016 | Partager
    La comédie parisienne culte «J’aime beaucoup ce que vous faites» débarque au Maroc
    Près de 13 ans de succès monstre dans l’Hexagone!
    Une pièce revigorante qui tire sa force de l’identification du public aux personnages

    La comédie culte «J’aime beaucoup ce que vous faites» de Carole Greep débarque au Maroc le 14 janvier au Mégarama de Casablanca. Une satire sociale sur l’hypocrisie dont la force comique provient de l’identification du public aux personnages et de son sujet qui parle à tout un chacun
    (Source: Top Event Productions)

    Les amateurs d’humour au théâtre seront aux anges. La pièce culte de Carole Greep «J’aime beaucoup ce que vous faites» sera jouée le 14 janvier au Mégarama de Casablanca dans le cadre de la 6e édition des Théâtrales de Top Event Productions. Une comédie sur les non-dits et l’hypocrisie sociale dans laquelle tout un chacun peut se reconnaître et qui entame sa 13e année de succès dans l’Hexagone.
    Pitch: Pierre et Marie sont en route pour rendre visite à leurs amis, Charles et Carole, habitant à la campagne depuis six mois. En chemin, ils leur téléphonent pour les prévenir de leur arrivée, mais oublient malencontreusement de bien verrouiller le téléphone. Résultat? Leurs meilleurs amis entendent tout ce qu’ils disent à leur propos, et ce n’est pas joyeux! En effet, les critiques fusent et le ton est acerbe. Durant de longues minutes, Pierre et Marie se moquent et font du mauvais esprit sur leurs hôtes d’un week-end. Quand ils arrivent, leurs hôtes savent tout ce qu’ils pensent d’eux... Ce charmant remue-ménage va alors donner lieu à des situations cocasses et délirantes auxquelles le spectateur deviendra complice, pour son plus grand plaisir.
    Une pièce hilarante et jubilatoire reprenant le thème de l’hypocrisie, développé ici de manière intelligente et moderne à travers le portable et son verrouillage aléatoire. La force comique du spectacle vient également de la confrontation entre deux mondes, celui des «bobos» et le milieu des gens plus «classiques». Les personnages sont en effet très différents et l’auteur se livre à une véritable typologie des couples. Ainsi, ceux qui arrivent de Paris sont très «parisiens», le mari travaillant dans la publicité et sa femme dans le secteur de la mode. Leurs hôtes sont, quant à eux, beaucoup plus «simples», l’un étant auteur et l’autre ne s’intéressant qu’à la cuisine.
    Une pièce bénéficiant d’une distribution de premier choix. L’on y retrouve des comédiens et des comédiennes habitués jusque-là aux seconds rôles dans des films à succès tels que Thierry Lavat, qui a joué dans «Je vais bien», ou encore Juliette Poissonnier qui a joué dans «Iznogoud».
    «J’aime beaucoup ce que vous faites» est jouée depuis près de 13 ans dans la région parisienne! Plus d’un million de spectateurs sont déjà venus applaudir cette comédie culte. Avec le bouche à oreille, la pièce a connu un engouement des plus inattendus, notamment grâce à l’identification forte du spectateur aux personnages et son sujet qui parle à chacun d’entre nous. Cette comédie survitaminée a même été adaptée au cinéma en 2010 par Julien Rambaldi à travers son film «Les meilleurs amis du monde». Pour la petite histoire, ce film est directement inspiré d’une anecdote de l’auteur, qui a vécu une situation quasi similaire!
    Karim AGOUMI
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc