×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Culture

Le MM6 accueille César

Par L'Economiste | Edition N°:4662 Le 07/12/2015 | Partager
Exposition monographique exceptionnelle de l’artiste à Rabat
Une série d’œuvres majeures: compressions, sculptures…

Depuis la semaine dernière, un pouce géant

«Le pouce» œuvre de 7 tonnes mesurant 6 mètres sur l’esplanade du MM6. La sculpture monumentale a été prêtée par un collectionneur marocain privé (Ph. Bziouat)

trône sur l’esplanade du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MM6) attirant la curiosité des badauds qui n’ont pas manqué de s’interroger sur la présence de cette sculpture monumentale. «Le pouce», œuvre magistrale de César Baldaccini, dit César, est un teaser pour le public qui pourra découvrir l’exposition monographique exceptionnelle dédiée à l’œuvre du sculpteur du 9 décembre au 14 mars 2016. Il s’agit de la première exposition d’une telle envergure consacrée à cet artiste en Afrique et dans le monde arabe. Le commissariat de l’exposition a été assuré par Stéphanie Busuttil-Janssen, présidente de la Fondation César, à travers un partenariat noué par la Fondation nationale des Musées pour le MMVI. Côté scénographie, la conception a été confiée à l’Atelier Hubert le Gall. «César, une histoire méditerranéenne» s’articule autour d’œuvres majeures de l’artiste. L’exposition propose une immersion dans son art à travers le prisme de cette identité méditerranéenne. En effet, César est natif de Marseille et d’origine italienne.
L’exposition est structurée autour de grands thèmes transversaux,

 «Portrait de compression de drapeaux marocains», drapeaux collés sur panneau peint (César-SBJ/ ADAGP, Paris 2015)

dont le parcours n’est pas rétrospectif. Chaque thème s’attelle à illustrer l’importance de la relation entre la matière et l’imagination dans l’œuvre de César. Au-delà de la présentation de l’œuvre de l’artiste, l’exposition aborde de manière pédagogique le contexte dans lequel il s’inscrit, et pourquoi il fut un tel pilier dans l’histoire de l’art du XXe siècle. Parmi les œuvres majeures qui figurent dans cette exposition, l’on retrouve ce fameux «pouce». C’est en 1965 qu’il présente l’œuvre en bronze à travers laquelle il évoque son narcissisme s’agissant de son propre pouce. D’abord créé à hauteur de 1,85 mètre, il sera ensuite reproduit en plusieurs exemplaires. Celui de la Défense étant le plus massif de tous avec 12 mètres de hauteur pour 18 tonnes. Celui de l’exposition mesure 6 mètres pour un poids de 7 tonnes. «Le pouce» devient célèbre à travers les jeux olympiques de Séoul.
Autre œuvre majeure, le «Portrait de compression de drapeaux marocains», des drapeaux collés sur un panneau peint. Celle-ci avait triomphé en 2014 lors de la vente aux enchères

 Diverses œuvres de la série des compressions notamment des compressions de voitures ou encore de bouteilles de Coca-Cola (César-SBJ/ ADAGP, Paris 2015)

«Moroccan spirit» organisée par Artcurial à Paris. L’œuvre y avait battu un record du monde pour un portrait de compression de César aux enchères. Bien évidemment le travail de compression de César est également présenté à travers plusieurs œuvres.  Le public pourra également découvrir ou redécouvrir des œuvres comme «Grosse Ginette», «La Rambaud» ou encore «L’homme oiseau».
Né en 1921, César est lauréat de l’Ecole des Beaux-arts de Marseille et de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris. La grande figure de la sculpture française et du Nouveau réalisme commence par travailler le plâtre et le fer en 1942, avant de souder ses premières sculptures en ferraille recourant à des matériaux de récupération. Un travail qu’il démarre en 1952. En 1976, il crée le trophée des César, l’incontournable cérémonie dédiée au cinéma français. o
Aïda BOUAZZA
 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc