×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Les Cahiers de l'Émergence

Maserati pointe son trident

Par L'Economiste | Edition N°:4166 Le 06/12/2013 | Partager
Lancement de 2 showrooms à Casablanca
Un grand succès attendu pour Ghibli

L’italienne Maserati vient d’ouvrir deux showrooms à Casablanca et envisage d’étendre son réseau à Rabat, Agadir et Tanger dans les prochaines années

Cela fera bientôt 100 ans que sept frères italiens passionnés d’automobile créent Maserati. 73 ans plus tard, Maserati tombe dans le giron du groupe Fiat. Le constructeur de Turin essaie dans un premier temps de faire fonctionner les équipes Ferrari et Maserati ensemble. Un pari osé sachant que les deux marques ont toujours été de sérieuses concurrentes. Par la suite, le groupe met en place un pôle sportif milieu-haut de gamme avec Alfa-Romeo et Maserati pour permettre à Ferrari d’avoir plus de distinction. Pourtant, à ce jour les moteurs conçus par les ingénieurs Maserati sont produits dans les unités de Ferrari. En d’autres termes, l’histoire de la marque au trident est intiment liée à celle de l’automobile haut de gamme. Un créneau qui séduit  et passionne une clientèle marocaine aisée et à la recherche de sensations fortes. Durant plusieurs années, Maserati faisait le business de plusieurs garages spécialisés dans la revente de voitures de luxe. Selon, les estimations, une centaine de véhicules sont écoulés chaque année. Un filon tellement intéressant qu’il ne pouvait qu’attirer des investisseurs structurés. Après de rudes négociations, c’est finalement Somed qui a remporté l’exclusivité de l’importation-distribution de la marque au Maroc et espère même étendre ce partenariat à d’autres pays africains. La société de développement automobile (SDA), filiale de Somed, créée pour Maserati, vient d’ouvrir deux showrooms dédiés à la marque à Casablanca. L’implantation au Maroc coïncide avec le lancement par Maserati d’une nouvelle stratégie d’élargissement de la gamme pour atteindre une cible plus importante.
Le produit phare de la marque sera le nouveau  Ghibli. Il a été présenté en avril dernier lors du Salon de Shanghai. Le bolide, plus compact que ses grandes sœurs, sera commercialisé à partir de 790.000 DH. Ce tarif est adossé à une motorisation 3 litres diesel. Ghibli reste fidèle à l’esprit Maserati avec la calandre emblématique de la marque. SDA estime que 70% de ses ventes seront réalisées dans ce segment. Et pour cause, ce segment de voiture de luxe avec un prix aux alentours de 800.000 DH est très dynamique et attire beaucoup de marques comme Mercedes, Audi, BMW... Le premier SUV de Maserati Levante devrait également faire son entrée sur le marché marocain vers la deuxième moitié de 2014. Maserati a également introduit sur le marché marocain la Quattroporte, la Grancabrio et la GranTurismo. Les modèles les plus équipés peuvent atteindre jusqu’à 1,7 million de DH. Des véhicules qui tomberont inévitablement dans l’escarcelle de la taxe sur les voitures de luxe.


IL. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc