×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:3978 Le 28/02/2013 | Partager

Une journaliste d’Assabah agressée
NOTRE consœur d’Assabah Doha Zineddine a été agressée violemment alors qu’elle réalisait une enquête sur les joueurs de tiercé (les paris sur les chevaux). Pour les besoins de l’enquête,  la journaliste s’était rendue à l’un des points de vente du Pmum (Pari mutuel urbain Maroc) au bd de Paris à Casablanca, plus connu sous le nom de «houfra» (le gouffre). L’endroit est réputé être l’un des plus grands rassemblements de turfistes, avec une spécialité locale, la course par course,  un jeu qui vide les poches en un temps record, et aussi pour être un haut lieu de détresse sociale et psychologique. Détresse que l’addiction à ces jeux provoque (dégâts confirmés par plusieurs enquêtes sociologiques et médicales).
Zineddine s’est retrouvée encerclée par une foule excitée et  haineuse, y compris le chef d’agence, qui l’ont séquestrée pendant plus d’une heure avec au passage des fouilles corporelles et des attouchements. Encore sous le choc, la journaliste décrit les conditions traumatisantes de son agression. Un gardien du Pmum s’est joint à la partie l’incendiant d’insultes sexistes. Plus ahurissant: les services de police qui ont fait le déplacement ont été pris à parti aussi et n’ont pas été capables d’assurer sa sécurité dans un  premier temps.
L’Economiste condamne vigoureusement cette agression et se solidarise avec notre consœur qui a déposé une plainte. Par ailleurs, le syndicat national de la presse du Maroc s’est également saisi de cette affaire et a interpellé les ministères de la Justice, de l’Intérieur et de la Communication.

• Joyeux anniversaire Princesse!
La Princesse Lalla Khadija fête ses 6 ans aujourd’hui 28 février. Le groupe Eco-Médias profite de cette occasion pour lui présenter ses meilleurs vœux.

• Permis de conduire/carte grise: Fini la bureaucratie?
Les procédures administratives portant sur l’obtention du permis de conduire et de la carte grise seront bientôt allégées. Les documents requis seront réduits. Ainsi, le permis nécessitera 3 documents au lieu de 9. Pour la carte grise, le nombre d’imprimés à remplir passera de 3 à une seule copie. Cette décision vient d’être prise par un comité interministériel réunissant les départements de la Modernisation de l’Administration, de l’Equipement et du Transport ainsi que de l’Economie et des Finances.

• Anfaplace accueille l’hôtel Pestana
L’enseigne portugaise de l’hôtellerie Pestana a ouvert en soft openning à Anfaplace. L’inauguration officielle de l’hôtel est prévue pour avril prochain. Il s’agit d’un appart-hôtel de 4 étoiles qui comprend 73 suites. Cet établissement devra  accueillir une clientèle d’hommes d’affaires en quête de «long stays» et les inconditionnels du shopping.

• Foncière Chellah Industries reprend l’usine de Lear
Foncière Chellah, filiale de la CDG, vient de créer une filiale éponyme dédiée à l’industrie. La création de Foncière Chellah Industries rentre dans le cadre du projet d’acquisition d’une usine dans le secteur de l’automobile clés en main dans la P2I de Kénitra. Le vendeur est Atlantic Free Zone. Cette dernière avait pris à sa charge la réalisation de l’unité de production suite à la demande de la multinationale américaine Lear en contrepartie d’un contrat de location de 8 ans renouvelables. La nouvelle entreprise sera dotée d’un capital de 1,12 milliard de DH.

• OCP: Le pipeline opérationnel au 3e trimestre 2013
Le pipeline de l’OCP sera opérationnel au 3e trimestre 2013. La construction du pipeline a été attribuée au turc Tekfen pour un montant de 3,6 milliards de DH. Ce projet se trouve au cœur de la stratégie du groupe OCP qui cible la multiplication par 2 de la capacité de production à l’horizon 2018.

• BID: Un partenariat de 2 milliards de DH
Un accord de partenariat stratégique de 3 ans vient d’être signé entre le Maroc et la Banque islamique de développement (BID). Le partenariat porte sur 2 milliards de dollars pour des investissements dans l’agriculture, l’infrastructure et l’enseignement professionnel.

• Coup de pouce pour les investissements MRE
Nizar Baraka, Abdelatif Maâzouz, Mohamed Kettani, vice-président du GPBM, et Hicham Serghini, directeur adjoint de la Caisse centrale de garantie, ont signé un accord relatif à la gestion du fonds de promotion des investissements des MRE, baptisé «MDM Invest». Doté de 100 millions de DH, ce fonds, dont la gestion est confiée à la CCG, servira à accompagner les projets d’investissement. Cela se fera via l’octroi d’une subvention de 10% du montant global, dans la limite de 5 millions de DH. De son côté, l’investisseur MRE s’engage à participer avec au moins 25% du montant, sous forme de fonds propres. Le reste du financement (65%) sera apporté par le secteur bancaire.

• Anguilles: La production monte en flèche
Nounemaroc agrandit son site d’élevage d’anguilles basé à Kénitra. Cela permettra à la société de faire face à l’accroissement de sa production. La station qui ne produisait que 80 tonnes d’anguilles par an il y a 6 ans, en fait aujourd’hui 320 tonnes. Le chiffre d’affaires de l’entreprise a ainsi plus que quadruplé, passant de 11 millions de DH en 2006 à 45 millions actuellement.   

• Grèves/agriculture: Report de la réunion avec Benkirane
Prévue pour mardi 26 février, la rencontre des professionnels du secteur des fruits et légumes avec le chef du gouvernement a été reportée au mardi 5 mars. La raison tient à l’agenda du Premier ministre qui participe, depuis hier mercredi, au 42e sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest.

• CNSS/agriculture : Rencontre des partenaires
C’est aujourd’hui jeudi qu’aura lieu la première réunion de la commission nationale regroupant les producteurs de fruits et légumes, les représentants des syndicats, les ministères de l’Agriculture et de l’Emploi et la CNSS (voir édition  du 14 février). A l’ordre du jour, figurent la déclaration des ouvriers saisonniers et la préparation des conventions collectives. Cette commission doit rendre ses propositions dans un délai de 2 mois

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc