×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Irak: L’insécurité gêne la reconstruction

Par L'Economiste | Edition N°:1879 Le 20/10/2004 | Partager

. Aide d’urgence à Falloujah de 2 millions de dollarsDE nouveaux raids américains ont visé dans la nuit de lundi à mardi la ville rebelle sunnite de Falloujah, à l’ouest de Bagdad, alors que le FMI a jugé que l’insécurité persistante et la dette de l’Irak constituaient des obstacles de taille à la reconstruction du pays.L’armée américaine a annoncé que les raids sur Falloujah, ville encerclée depuis cinq jours par 1.000 soldats, avaient visé des bâtiments abritant des membres présumés du réseau de l’islamiste jordanien Abou Moussab al-Zarqaoui.Pour sa part, le Premier ministre irakien Iyad Allaoui a annoncé le 18 octobre avoir décidé d’étendre les opérations de désarmement à toutes les régions d’Irak, en prévision des élections générales de janvier 2005. Il a également annoncé une aide d’urgence à Falloujah de deux millions de dollars tout en répétant les griefs du gouvernement à l’égard de la ville.Sur le plan économique, le Fonds monétaire international (FMI) a estimé dans un rapport publié le 18 octobre 2004 que l’insécurité persistante et l’absence de solution au problème de la dette irakienne constituaient des obstacles de taille au financement de la reconstruction du pays, tout en tablant sur une croissance de 52% en 2004. La situation macroéconomique a été globalement stabilisée, ont noté les experts, avec des pressions inflationnistes relativement faibles, des taux de change «largement inchangés» et des réserves en devises de près de 4,4 milliards de dollars à la mi-août.Les débiteurs de l’Irak peinent toujours à s’entendre sur un allègement de la dette de près de 125 milliards de dollars de l’Irak, dont 42 milliards de dollars aux pays créanciers réunis au sein du Club de Paris.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc