×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5872 Le 26/10/2020 | Partager

• Casa-Settat: Le secteur privé incité à privilégier le télétravail
Said Ahmidouch, Wali de la région de Casa-Settat, a incité, samedi 24 octobre, les sociétés du secteur privé à privilégier le télétravail. Cette décision, prise en coordination avec la CGEM, intervient au lendemain de la décision gouvernementale stipulant une série de mesures supplémentaires pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus dans la région. Les entreprises sont invitées «à encourager leurs employés à travailler en ligne et à mettre à leur disposition les moyens nécessaires pour cela». Les entreprises «se doivent également de veiller à faire respecter les mesures de précaution sur les lieux de travail et à l’intérieur des unités de production, tout en poursuivant les mesures préventives appropriées comme la mesure de température, l’utilisation des masques de protection, la mise à disposition des désinfectants et la distanciation physique», souligne un communiqué de la Wilaya. Le Wali de la région avait appelé, vendredi dernier, les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales à faire de même, tout en veillant à la continuité du service public et des prestations fournies aux citoyens.
A.E.

• Mesure de rétorsion contre les transporteurs espagnols
Après la mise en œuvre d’une loi interdisant aux camions marocains d’entrer en territoire espagnol avec un contenu de plus de 200 litres de gasoil, les autorités marocaines réagissent. A partir de demain, mardi 27 octobre, l’accès au Maroc sera interdit à toute semi-remorque isolée appartenant à une société espagnole qui n’est pas liée à une structure marocaine par un contrat de coopération. Le contrôle s’effectuera sur la base des cartes grises et d’une copie de ces contrats.
H.E.

• Aérien: Ryanair reprend du service
La compagnie européenne low cost Ryanair reprendra du service au Maroc dès l’hiver prochain, récemment boostée dans ce sens par un partenariat avec l’Office national marocain du Tourisme (ONMT). Le groupe avait en effet interrompu le trafic suite aux différentes restrictions imposées par la crise Covid. Ainsi, dès le 25 octobre, près de 58 vols hebdomadaires sur 45 lignes vers la France, l’Irlande ou encore l’Italie seront rétablis. Objectif: accompagner sensiblement la reprise du secteur du tourisme national. Une stratégie qui englobe d’ores et déjà six marchés européens et devrait assurer pas moins de 228.690 sièges pour l’hiver 2020.
 K.A.

• Souss Massa: La carte agricole pour bientôt
Une étude pour l’élaboration de la carte agricole de la région de Souss Massa sera lancée par le département de l’Agriculture. Cette étude portera sur la mise en place d’une base de données pour assurer le suivi des déperditions en terres agricoles dans la région et conserver les ressources en sol. Elle procédera aussi à la classification des terres agricoles en trois catégories permettant d’orienter les décisions d’aménagement: terres à haut potentiel agricole (zone d’agriculture à protéger), terres à potentiel agricole moyen (zone de sauvegarde) et terres à faible potentiel agricole (zone pouvant être cédée à l’urbanisation en cas de besoin pressant selon des normes).
K. M.

• Classes prépas: Encore une chance de s’inscrire
Les bacheliers de la session 2020 ayant candidaté pour accéder aux classes préparatoires aux grandes écoles sans être pris ont encore une chance d’être intégrés. Le ministère de l’Education nationale accorde un délai supplémentaire exceptionnel du 2 au 4 novembre prochain pour l’inscription de ceux classés, par ordre de mérite et en fonction du nombre de places disponibles. Les dépôts des compléments de dossiers auront lieu, de 9 à 11h du matin, le 2 novembre pour la branche maths&physique (MP), le 3 novembre pour la physique, sciences de l’ingénieur et technologie (PSI) et le 4 du même mois pour les deux spécialités d’économie et commerce (ECS et ECT).
A.Na

Procès CNSS: 31,5 milliards de DH à rembourser à l’Etat

L’affaire CNSS a été jugée en appel vendredi 23 octobre à Casablanca par la Chambre des crimes financiers. Elle porte sur la dilapidation de deniers publics. L’ancien directeur général de la CNSS, Rafik Haddaoui, a vu sa peine confirmée: 4 ans de prison et 40.000 DH d’amende. Nouveauté, cet ex-ministre de l’Emploi a été condamné à payer solidairement plus de 31 milliards de DH! Ce montant englobe toutes les sommes que les dix autres accusés doivent rembourser à l’Etat. L’un des anciens fonctionnaires, Ali Baâdi, doit payer à lui seul 13,9 milliards de DH. C’est la somme la plus élevée prononcée par la Cour d’appel de Casablanca. Mohammed Ben El Mouaden a été condamné à 10 milliards de DH. Mustapha Abouzaïd, Mohamed Adlani, El Gharbi Ziati et Ahmed El Khiyati sont redevables solidairement à l’Etat d’environ 7,5 milliards de DH. D’autres accusés le sont également: Benissa El Byad (200 millions de DH), Mohamed El Ouadghiri (32 millions de DH), Mustapha Jabouri (294.230 DH) et  Saïd Brioula (82.438 DH). La justice a décidé aussi de confisquer leurs biens à hauteur des sommes à rembourser. Cette mesure judiciaire ne figurait pas dans le premier jugement du 14 juillet 2016. Ce dernier avait acquitté l’ancien SG de la CNSS, Abdelmoughit Slimani, et 7 autres accusés.  
F.F.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc