×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Entrepreneuriat: Enactus mise sur l’échange virtuel mondial

Par Karim Agoumi | Edition N°:5827 Le 24/08/2020 | Partager
L’ONG lance un programme interculturel financé par Stevens Initiative
Une centaine d’étudiants marocains et américains y inter-agiront en ligne
Echange de soft skills, autonomisation, réseautage… au menu

Miser sur le lien virtuel interculturel pour mieux préparer les jeunes à la vie active. C’est dans cet esprit que l’ONG Enactus Morocco lance jusqu’à fin août «Enactus Entrepreneurial Exchange». Un programme d’échange entrepreneurial intégralement tenu en ligne, financé par l’initiative américaine «Stevens», administrée par l’Institut Aspen engagé sur ce créneau depuis 2015. L’occasion de mettre en contact des jeunes Marocains avec plusieurs dizaines de leurs congénères américains, afin de pouvoir enrichir leur apprentissage.

enactus-028.jpg
Enactus Maroc vient de lancer un programme original d’échange entrepreneurial axé sur le tissage de liens virtuels interculturels. Une plateforme d’apprentissage mutuel intégralement en ligne – rendue possible grâce à une subvention de l’initiative Stevens administrée par l’Institut Aspen — qui bénéficiera à près d’une centaine d’étudiants marocains et américains (Ph. Enactus Maroc)

Le programme, lancé il y a de cela quelques jours en partenariat avec Enactus USA, bénéficiera à pas moins d’une cinquantaine d’étudiants universitaires du Royaume, et à autant de jeunes Américains. Objectif: permettre aux participants de consolider mutuellement leurs compétences globales, tout en développant des aptitudes cruciales pour leur carrière.

«En nous associant à l’Initiative Stevens, nous sommes ravis de lancer ce programme visant à renforcer la mission des deux organisations pour autonomiser les jeunes, co-concevoir des solutions innovantes répondant aux défis sociaux, et les mettre en relation avec des pairs internationaux», confie dans ce sens la directrice exécutive d’Enactus Morocco Maha Ech-Chefaa.

Concrètement, le «Enactus Entrepreneurial Exchange» comportera une partie «formation» prenant la forme d’un cours virtuel sur les fondamentaux de l’entrepreneuriat étalé sur quatre semaines. Les participants en ressortiront avec un enseignement de base dans le domaine, matérialisé par un certificat expertisé.

Outre ce volet, le programme fera surtout – et c’est toute son originalité – la part belle aux échanges virtuels inter-étudiants. Ainsi, près de 10 équipes seront formées et mêleront à la fois étudiants marocains et américains. Des groupes hétéroclites qui devront travailler «main dans la main» pour créer des projets d’entreprise répondant à l’un des 17 objectifs de développement durable des Nations unies, incluant entre autres l’amélioration des facteurs de santé, la réduction des inégalités sociales, ou encore, la lutte contre le réchauffement climatique. Ceux-ci seront rigoureusement évalués par un panel de leaders du monde des affaires, ainsi que de dirigeants de renommée mondiale, et déboucheront au final sur la remise de certificats internationaux.

«C’est avec enthousiasme que nous lançons des partenariats d’échange virtuel pour mettre en contact des jeunes du Maroc avec leurs pairs à travers les Etats-Unis. Ensemble, ils apprendront à se connaître mutuellement et développeront les compétences et les états d’esprit qui font progresser nos nations dans un monde interconnecté», souligne le directeur exécutif de l’Initiative Stevens à l’Institut Aspen, Mohamed Abdel-Kader.

                                                                         

Les autres bénéficiaires

A l’instar d’Enactus, trois autres projets d’organisations marocaines ont bénéficié de subventions émanant de la Stevens Initiative, dans l’objectif de développer le domaine des échanges virtuels. Parmi ces dernières notamment, l’Université Hassan II de Casablanca qui a donné vie, en collaboration avec la Kennesaw State University, à une expérience d’échange virtuel interculturel basée sur l’amélioration du leadership féminin – un axe stratégique et prometteur pour le Maroc – ou encore  l’Université polytechnique Mohammed VI qui a conçu un programme collaboratif initiant les étudiants aux spécificités du leadership agricole.

Karim AGOUMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc