×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Casablanca : La police administrative boucle sa 1re année

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5816 Le 04/08/2020 | Partager
20.249 visites et 11.453 procès-verbaux
La majorité des PV concerne l’occupation du domaine public
Déchets inertes: 351 sites recensés avec plus de 1,3 million de tonnes
la_police_administrative_boucle_sa_1re_annee.jpg

Dès le mois de mars dernier, les agents de la police administrative ont effectué 3.148 visites qui ont porté essentiellement sur les lieux susceptibles de devenir des foyers ou des vecteurs de contamination (marchés, boucheries, abattoirs, volailles, fruits et légumes…) 

La police administrative de Casablanca (PAC) fête aujourd’hui son 1er anniversaire.  Après une phase pilote réussie dans 5 arrondissements (Anfa, Sidi Belyout, Maârif, et My Rachid, Sidi Othmane), la police administrative a été élargie le 4 juillet 2019 à l’ensemble du territoire, avec ses 16 arrondissements. Au terme d’une année d’existence, c’est l’occasion d’établir un 1er bilan des opérations. L’équipe de 150 fonctionnaires (dont un médecin, deux ingénieurs et deux administrateurs) aura effectué 20.249 visites et établi 11.453 procès-verbaux à fin juin 2020. Quant aux opérations de sensibilisation, les agents de la police administrative en ont mené 8.796, dont le plus gros a concerné l’occupation du domaine public, soit 19.548 visites et 10.690 PV. 
Le recensement des points noirs de déchets inertes fait aussi partie des prérogatives de la PAC. Comme nous l’avions annoncé (cf. édition du 29 avril 2020), 351 sites ont été recensés regroupant plus de 1,3 million de tonnes, notamment à Hay Hassani (410.554 tonnes), Sidi Moumen (358.933 tonnes) et Bernoussi (185.342).
Et depuis la survenue de l’actuelle pandémie de Covid-19, la PAC a multiplié les actions de sensibilisation: 596 en mars, 1.185 en avril, 985 en mai et 382 en juin, soit un  total de 3.148 visites qui ont porté essentiellement sur les lieux susceptibles de devenir des foyers ou des vecteurs de contamination (marchés, boucheries, abattoirs, volailles, fruits et légumes…). Sans oublier les souks populaires et informels, les unités industrielles et commerciales à forte densité humaine. Les agents de la police administrative ont multiplié à l’intention de toutes ces personnes les messages de prévention et de précaution contre le virus et les moyens pour s’en protéger comme la désinfection.

chiffres_cles.jpg
 

Et ainsi donc, l’action et les missions de la police administrative communale sont étroitement liées à un ensemble d’interventions en relation avec le vécu quotidien de la population casablancaise, sous ses divers aspects, essentiellement la santé et la sécurité. 
Rappelons que parmi les missions qui incombent à la PAC figurent l’hygiène, la propreté et la sécurité publique, en plus du contrôle de l’occupation du domaine public. Les agents de la PAC interviennent dans le domaine de l’urbanisme et du traitement des plaintes et réclamations adressées à la commune, en attendant l’extension de la mission de la police administrative, progressivement, à d’autres domaines.

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc