×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Comment STG Telecom compte se développer au Maroc

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5814 Le 29/07/2020 | Partager
La part de marché multipliée par 5 en 2 ans d’activité
Une unité d’assemblage en perspective
Une boutique en ligne pour compenser la fermeture des points de vente à cause du Covid-19

 

adnan_ouassini.jpg

Pour Adnan Ouassini, PDG de STG Telecom, «l’objectif est de continuer de tracer notre chemin de croissance avec sérénité et responsabilité, notamment en misant sur la recherche et développement» (Ph. Privée)​

Après deux ans d’existence au Maroc, STG Telecom ambitionne de «se frayer un chemin» parmi les acteurs de la téléphonie mobile. Ce groupe américain mise sur ses nouvelles gammes de Smartphones pour grignoter davantage de parts sur un marché très concurrentiel. Le point avec Adnan Ouassini, PDG du groupe. 
- L’Economiste: La crise actuelle a eu des répercussions sur différents secteurs. Comment STG a réagi face aux nouvelles contraintes liées à la pandémie Covid-19?
- Adnan Ouassini:
Compte-tenu de la conjoncture que nous venons de vivre, et que nous vivons encore dans une moindre mesure, plusieurs points de vente de nos partenaires ont dû fermer. Cela a nécessairement impacté nos ventes. Cette situation nous a poussés à réfléchir au développement de nouveaux canaux de commercialisation, comme notre boutique en ligne STG Mall. Aussi, cela ne nous a pas empêchés de continuer à développer de nouveaux produits avec encore plus d’innovations. Le SAV quant à lui n’a pas été interrompu et nous avons mis en place une collecte à domicile en cas de besoin. Le smartphone est relivré chez le client après résolution du problème.

- Quel bilan faites-vous depuis le lancement de votre activité au Maroc il y a 2 ans?
- Effectivement, cela fait maintenant 2 ans que nous sommes présents sur le marché marocain. Ce dernier a un caractère très concurrentiel mais nous avons réussi à nous frayer un chemin parmi tous ces acteurs. Nous estimons que jusqu’à présent le bilan est très positif et avons la certitude que le meilleur reste à venir.

- Quelles sont vos ambitions sur le marché de la téléphonie mobile au Maroc?
- Nous sommes une marque jeune, avec à peine deux années de présence dans un marché mature et très concurrentiel, où les principaux acteurs sont des géants mondiaux. Dans la gamme des produits que nous proposons à nos clients au Maroc, nos performances sont très encourageantes et notre ambition est intacte pour continuer de faire de la croissance. Dans certains canaux de distribution, notre part de marché a été multipliée par 5 et nous ne comptons pas nous reposer sur nos lauriers. Notre objectif est de continuer de tracer notre chemin de croissance avec sérénité et responsabilité, raison pour laquelle nous déployons de grands budgets en termes de recherche et développement. 

- Comment comptez-vous améliorer votre positionnement sur un marché très concurrentiel, avec une grande part accaparée par des canaux de distribution informels?
- Des canaux de distribution informels existent en effet malheureusement. C’est un fléau qui persiste encore et cela ne touche pas que le marché de la téléphonie mobile. Indéniablement, cela représente un frein, mais ce n’est pas cette contrainte qui va nous empêcher de continuer à élargir notre part de marché. Pour ce faire, nous comptons poursuivre nos efforts de développement en faisant appel à une stratégie R&D innovante, une stratégie commerciale offensive, et une stratégie marketing extrêmement créative. STG Telecom compte aujourd’hui quelques centaines de représentations sur l’ensemble du royaume, aussi bien via le canal moderne que traditionnel. Dans certains canaux de distribution, notre part de marché a été multipliée par 5. Notre objectif est de continuer de tracer notre chemin de croissance. 

- Avez-vous prévu de nouveaux investissements au Maroc?
- Nos investissements aujourd’hui concernent essentiellement la construction de la notoriété de notre marque ainsi que la recherche et développement dans l’innovation et la création de valeur pour nos clients et les usagers de nos produits technologiques. Nous envisageons par ailleurs de monter, dans une phase ultérieure, une unité d’assemblage au Maroc pour créer plus de valeur ajoutée locale en nous basant sur les compétences nationales. Ce projet nous tient à cœur et nous y travaillons avec beaucoup d’enthousiasme.

- Quelles sont les perspectives de développement sur le marché africain?
- Nous avons l’ambition de nous développer sur ce marché, mais c’est un travail de longue haleine que nos équipes déploient chaque jour. D’ailleurs, de nombreuses pistes de partenariat sont actuellement à l’étude dans plusieurs pays. Nous pensons que d’ici la fin de l’année 2020, une ouverture à l’export à destination d’un pays africain est tout à fait faisable et nous y veillons avec constance. 

Propos recueillis par M.A.M.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc