×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

La BCP pose les fondations de sa mue

Par Franck FAGNON | Edition N°:5798 Le 07/07/2020 | Partager
Le groupe met la touche finale à son organisation
Objectif: «améliorer la proposition de valeur pour les clients»
Elle doit aussi permettre de surmonter la crise économique

Un peu moins de deux ans après l’arrivée de Mohamed Karim Mounir à la présidence de la BCP suite à la nomination de Mohamed Benchaaboun au ministère des Finances, le groupe met la touche finale à son organisation.

bcp-098.jpg

Mohamed Karim Mounir, Président-directeur général, Jalil Sebti, directeur général Banque commerciale,  Mohammed Kamal Mokdad, directeur général BCP et International, Chokri Oimdina, directeur général Risques

Effective depuis lundi 6 juillet, «la nouvelle organisation permettra au groupe d’améliorer davantage la proposition de valeur pour les clients et assurer une croissance solide et pérenne des différentes activités», indique le groupe. Celui-ci est organisé autour de trois grandes directions.

Les têtes d’affiche ne changent pas. La nouvelle organisation porte surtout l’empreinte des directeurs généraux qui réorganisent leur périmètre pour accompagner l’inflexion stratégique du groupe.

Kamal Mokdad est toujours en charge de la direction générale BCP et de l’International. Il chapeaute donc les activités de Banque de financement et d’investissement et pilote les activités du groupe en Afrique subsaharienne, au Moyen-Orient et dans l’Océan indien. Sous sa direction, Abdeslam Bennani s’occupera de la Banque de l’International et Soumia Fathallah de la Banque transactionnelle  et des Projets et Organisation Groupe.

Othmane Tajeddine supervisera les activités liées aux marchés des capitaux et Investissements Groupe tandis que Salma Bellamine est en charge des Financements Structurés. L’innovation et les plateformes technologiques sont portées par Hafid Kamal.

Très sollicitée dans cette conjoncture, la banque commerciale est pilotée par Jalil Sebti. On notera au sein de cette direction le changement de portefeuille de Soumia Alami Ouali qui se chargera désormais du marché des Marocains du Monde, un marché stratégique pour le groupe.

La responsabilité du marché des PME qu’elle assurait est reprise par Mohamed Amimi. Du changement aussi à la banque privée avec l’arrivée de Asmaa El Ouazzani. Le marché des Particuliers, Professionnels et TPE reste sous le contrôle de Hassan Debbagh.

La direction des Risques Groupe est chapeautée par Chokri Oimdina. Il sera épaulé par Imane Haddi en charge du Management des Risques Groupe et Abdellah Touzani en charge du Recouvrement. Avec la crise engendrée par la pandémie du Covid-19, ces métiers prennent encore plus de poids au sein de la banque.

Les fonctions Finances, Stratégie, Conformité et Développement durable, des fonctions sensibles et de très haute importance, sont rattachées à la présidence. La nouvelle organisation doit permettre au groupe de surmonter la grave crise économique induite par la pandémie du Covid-19.

F.Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc