×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Fès-Tourisme: Les professionnels préparent la reprise

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5779 Le 10/06/2020 | Partager
Sécurité sanitaire, promotion, appui… les clefs de la relance
Tapis rouge pour les Marocains pour une belle expérience de voyage
fes-tourisme-1-079.jpg

«Notre métier, c’est de faire en sorte que nos clients reviennent avec des souvenirs mémorables de leurs séjours. Et, pour cela, leur sécurité doit être maximale», indique Aziz Lebbar, président du Conseil régional du tourisme (CRT) de Fès

Alors que le Maroc reste «officiellement» confiné jusqu’au 10 juin, les professionnels du tourisme de la ville de Fès préparent la sortie de crise. «Les restrictions de voyages qui découlent de la pandémie de Covid-19 nous ont obligés à prendre des mesures d’urgence, sensibiliser nos salariés à respecter la distanciation et les règles d’hygiène, et offrir au personnel médical des chambres désinfectées et un séjour agréable», indique Aziz Lebbar, président du Conseil régional du tourisme (CRT) de Fès. «Notre métier, c’est de faire en sorte que nos clients reviennent avec des souvenirs mémorables de leurs séjours. Et, pour cela, leur sécurité doit être maximale», ajoute-t-il. Du même avis, les professionnels du tourisme esquissent les pistes de relance. Décryptage.

■ CRT, CGEM, associations professionnelles… main dans la main

fes-tourisme-2-079.jpg

Bonne nouvelle: les professionnels du tourisme ont enterré la hache de guerre pour travailler main dans la main. Ainsi, les présidents d’associations professionnelles du tourisme ont participé, la semaine dernière, aux différents webinaires et visioconférences initiés par la CGEM, la délégation du tourisme, et le CRT. Le but étant de préparer un plan régional et travailler ensemble pour le bien commun d’une destination fortement impactée par la crise Covid-19. Surtout que l’apport des institutionnels (CVE, ministère du tourisme et ONMT) tarde à venir. Pour amorcer la reprise, les représentants des voyagistes, restaurateurs, hôteliers, guides touristiques, et maisons d’hôtes émettent leurs suggestions. Unanimes, ils promettent un accueil des plus chaleureux à la clientèle nationale avec des offres alléchantes, mais aussi le respect le plus strict des mesures sanitaires recommandées par la tutelle. «Une animation musicale de l’avenue Hassan II serait la bienvenue», propose Abdelhadi Mernissi, président de l’association régionale des propriétaires des hôtels. Et d’ajouter : «les professionnels doivent concevoir des packages réunissant thermalisme et bien-être». La mise en place d’un transport gratuit entre Fès et la station de Moulay Yacoub figure parmi les suggestions.  
 
■ Une nouvelle stratégie de développement s’impose

fes-tourisme-3-079.jpg

«On travaille à la relance, même si on ne connaît pas encore sa date», indique Aziz Lebbar, président du CRT de Fès. Selon cet opérateur, la ville de Fès a encore quelques mois avant que sa haute saison d’activité ne commence. «Mais, je pense que notre destination culturelle, millénaire et authentique sera demandée», espère-t-il. Pour y parvenir, une nouvelle stratégie de développement du tourisme interne s’impose. «Celle-ci devrait réunir tous les professionnels du tourisme, Etat et acteurs publics de manière objective, afin de revoir l’offre touristique, à travers la mise en place d’une feuille de route régionale, intégrée et pérenne pour le tourisme interne», renchérit Mohamed Yassir Jawhar, président-délégué du CRT de Fès. Selon lui, des solutions concrètes et réalisables doivent être pensées pour fidéliser et intéresser davantage les touristes marocains. «Il faut profiter de cette crise pour réorienter l’offre touristique, séduire les Marocains qui passaient leurs vacances en Espagne, et encourager le séjour en résidences et appartements touristiques», souligne Jawhar. Du même avis, d’autres opérateurs, comme Driss Belkhayat, Rachid Bellaboukh, et Abdelkader Benkirane, «appellent le gouvernement à ne pas rester dans l’expectative... Le soutien de l’Etat est primordial». A ce titre, le président de la CGEM Fès-Taza, Mohamed Berrada Rkhami, a promis d’appuyer le tourisme et l’artisanat «des secteurs vitaux pour la ville de Fès». «Le patronat s’associe aux autorités et les différentes fédérations des métiers afin de réussir une bonne relance de l’activité touristique», ajoute-t-il.
 
■ Concevoir des sites de réservation pour le marché local

fes-tourisme-4-079.jpg

De l’avis unanime, il est temps de passer à l’action, ouvrir, travailler et retrouver espoir. Pour aller vite, les opérateurs promettent un produit touristique de qualité, et des prix encourageants. «Afin de mieux commercialiser la destination auprès de la clientèle nationale, il faut concevoir des sites de réservation locaux», suggère Omar Tajmouati, président-délégué de la CGEM Fès-Taza. Et de poursuivre: «Il est anormal de réserver un hôtel sur place à 2.000 DH/nuit, et 50% moins cher si vous passez par Booking.com». À noter que le personnel de l’établissement touristique n’a pas la main pour vous offrir des réductions ou s’aligner sur les tarifs proposés par les sites de réservation. En tout cas, le CRT, en sa qualité de bras armé commercial de la destination, promet de booster la promotion du produit régional auprès des professionnels du tourisme à l’échelle nationale et internationale. «Evidemment, nous programmerons toutes les provinces de la région, et nous n’abandonnerons aucun partenaire», assure Jawhar rappelant à ce propos «les capsules promotionnelles réalisées dernièrement par le CRT».

Youness SAAD ALAMI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc