×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Assurances: Les refus d’indemnisation en tête des litiges

    Par Franck FAGNON | Edition N°:5695 Le 11/02/2020 | Partager
    Près d’une réclamation sur deux adressée à l’Acaps
    Au total 1.922 plaintes en 2019 en hausse de 56%!
    L’automobile cristallise les tensions entre les compagnies et les assurés

    Quatre ans après l’installation du centre de médiation de l’assurance, l’organisme reste bien méconnu du grand public. Le recours au médiateur n’est possible qu’après avoir épuisé toutes les procédures de règlement interne des conflits auprès de la compagnie d’assurances. «Nous n’avons pas beaucoup de sollicitations», concède Mohamed Saidi, médiateur de l’assurance.

    Soit les compagnies ont amélioré le traitement des réclamations de la clientèle, soit le guichet du médiateur n’apparaît pas comme une option crédible d’autant plus que le centre de médiation ne communique pas sur ces actions. La dernière actualité sur son site web remonte à... 2016, année de sa mise en place.

    A l’inverse, l’activité est plus riche chez l’Autorité de contrôle de l’assurance et de la prévoyance sociale (Acaps). Les saisines y sont en forte hausse. Au total 1.922 réclamations ont été adressées à l’Acaps en 2019 en hausse de 56% sur un an.

    En deux ans, le nombre de requêtes a été multiplié par 3. La moitié transite par la plateforme électronique de gestion des réclamations. Le régulateur conseille en premier lieu de régler le litige avec son assureur avant de déposer une plainte auprès de ses services si le différend persiste.

    Première source de revenus du secteur, l’automobile est aussi la branche sur laquelle se concentrent les litiges et aussi, la fraude. Plus de 61% des dossiers instruits en 2019 (1.188) concernent les contrats automobile. Dans la majorité des cas, les assurés saisissent le régulateur pour des refus d’indemnisation.

    Pour l’assurance auto, les réclamations en provenance des avocats pour l’exécution des jugements prononcés par les tribunaux représentent 56% du total, soit 664 plaintes. Elles sont au nombre de 224 pour les autres branches.

    Globalement, les plaintes liées aux polices «Accident du travail et maladie professionnelle» et «Maladie» sont respectivement de 275 et 112. Par contre, l’assurance-vie est moins l’objet de conflit. L’Acaps a traité 77 réclamations concernant les contrats d’assurance-vie et capitalisation.

    litiges-assurance-095.jpg

    En deux ans le nombre de saisines de l’Acaps a été multiplié par 3. Première source de revenus du secteur, l’automobile est aussi la branche sur laquelle se concentrent les litiges

    F.Fa

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc