×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Salon du livre: Une édition sans faute?

    Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5692 Le 06/02/2020 | Partager
    Du 6 au 16 février à Casablanca
    Plus de 700 exposants du Maroc et de différents continents
    salon-du-livre-092.jpg

    Les organisateurs  ont mis en place un système de régulation de la fluidité de circulation concernant les visites scolaires (Ph. DR)

    Plus de confort acoustique, des allées plus larges, un parking aménagé, une entreprise veillant sur l’hygiène, augmentation du nombre des agents de sécurité… Le département de la Culture promet un sans faute pour cette 26e  édition du salon international de l’édition et du livre (SIEL) qui ouvrira ses portes au public du vendredi 7 au dimanche 16 février.

    Il est vrai que lors des éditions précédentes plusieurs couacs étaient régulièrement relevés par les visiteurs. Si l’affluence des visiteurs augmente chaque année  (550.000 visiteurs en 2019 contre 520.000 en 2018)  faisant de l’évènement une véritable fête populaire du livre, il n’en reste pas moins qu’exposants et visiteurs se plaignaient d’un manque flagrant d’organisation.

    Nuisances sonores provoquées par des hauts parleurs, visites scolaires désordonnées, signalisation illisible… Autant d’incidents que les organisateurs s’engagent à traiter. C’est ainsi qu’un véritable travail sur la fluidité de circulation a été mis en place afin de gérer en particulier les flux  massifs d’élèves. Un système d’inscription en ligne, par avance, a été mis en place, avec un créneau horaire spécifique pour chaque école.

    Par ailleurs des étudiants des universités casablancaises ont été recrutés et formés pour accompagner et gérer ces flux. L’incendie qui s’était déclenché lors de l’édition précédente a poussé les organisateurs à élargir les voies d’accès, quitte à sacrifier ou à réduire les superficies de quelques stands.

    Editeurs, libraires, écrivains, distributeurs et lecteurs sont fin prêts pour cette grand-messe annuelle du livre, prévue à l’Office des foires de Casablanca. Le SIEL reste le rendez-vous le plus attendu par les professionnels de l’édition et du livre. Ils sont plus de 700 exposants directs et indirects à participer à cette édition,  venant du Maroc et de différents continents (Afrique-Europe-Asie- Amérique).

    Quelque 100.000 titres, couvrant l’ensemble des champs de la connaissance y sont proposés. Cette année, la Mauritanie sera l’invité d’honneur aux côtés de quelque 42 pays exposants. La délégation sera présidée par le ministre mauritanien de la Culture, Sidi Mohammed Ould Ghaber accompagné de plusieurs écrivains et des personnalités du monde de la culture ainsi que pas moins de 11 maisons d'édition.

    Le programme culturel fait appel à plus de 380 acteurs (entre écrivains, poètes, chercheurs et professionnels du Maroc et de tous les continents du monde) qui viendront animer l’espace de la foire par des colloques, des conférences thématiques, des soirées poétiques, des rencontres et des présentations de nouvelles publications. Pour les enfants, plus de 79 activités sont programmées et seront animées par 63 intervenants.

    A.Bo

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc