×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Casablanca: Le tramway a le vent en poupe

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5638 Le 21/11/2019 | Partager
    Un pic de 244.000 voyageurs/jour en octobre
    Le réseau de vente étoffé pour faire face à la demande croissante
    casablanca-tramway-038.jpg

    Des agents commerciaux sont chargés de vendre des tickets unités et de promouvoir les 4 formules d’abonnement, sachant que la part des formules d’abonnements ne cesse d’augmenter (Ph. L’Economiste)

    Record d’affluence sur le tramway à Casablanca. Le mois d’octobre dernier a enregistré un pic des fréquentations avec une moyenne de près de 244.000 voyageurs/jour, soit plus de 22% par rapport au même mois en 2018.  Depuis septembre dernier, le tramway connaît une fréquentation fortement accrue.

    La ligne 2 a ainsi doublé sa fréquentation en moins de 6 mois et atteint désormais 80.000 voyageurs en moyenne/jour. Pour sa part,  la ligne 1 enregistre également une forte hausse de fréquentation, avec désormais en moyenne 140.000 voyageurs/jour. Si l’entrée en service de la 2e ligne a dopé les fréquentations, la crise de transport par bus y est aussi pour beaucoup.

    Depuis plusieurs mois (et surtout depuis le départ de M’dina bus), les usagers se rabattent sur le tramway. Mais l’augmentation de l’affluence a aussi engendré quelques couacs. En effet, beaucoup d’usagers trouvent des difficultés à prendre leurs tickets sur les DTT (distributeurs de titres de transport).

    «Cela est dû à une consommation inhabituelle des tickets unités vendus dans les DTT des stations, susceptible d’impacter leur disponibilité», est-il expliqué auprès de RATP Dev. Le réapprovisionnement annuel de ces titres de transport unitaires survient chaque année en décembre. Pour pallier ce problème, plusieurs actions ont été entreprises par Casa Transports, l’autorité organisatrice des transports, et RATP Dev Casablanca, l’opérateur du tramway.

    Tout d’abord, il a été procédé à un rééquilibrage des distributeurs pour alimenter davantage en rouleaux de tickets unitaires (et non seulement le rechargement des formules d’abonnement). Le nombre de revendeurs de tickets a été également renforcé. Les agences Cash Plus assurent également la vente des tickets unités. Désormais, les voyageurs disposent de 35 points de vente de titres de transport.

    De même, des agents commerciaux sont chargés de vendre des tickets à l’unité et de promouvoir les 4 formules d’abonnement, sachant que la part des formules d’abonnement ne cesse d’augmenter. Les abonnés représentent aujourd’hui 70% des clients voyageurs.

    Et pour promouvoir davantage ces formules, RATP Dev a lancé une opération de promotion de la carte rechargeable (vendue à 15 DH avec un voyage déjà préchargé inclus au lieu de 21 DH). Les formules d’abonnement disponibles présentent l’avantage de tarifs plus économiques, de gain de temps (puisqu’il ne sera plus utile de faire la queue aux distributeurs) et de respect de l’environnement en limitant l’impression de tickets unités papier.

    Aziza EL AFFAS

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc