×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    LA FME intègre ses nouveaux boursiers

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5633 Le 13/11/2019 | Partager
    Un séminaire organisé par la fondation pour briefer 96 bacheliers bénéficiaires
    Equipement en ordinateur portable, séances de coaching… Des outils clés en main pour réussir leurs études supérieures
    Les Eaux Oulmès, la Loterie nationale… Plus de 100 parte­naires affiliés à ce programme
    fondation-marocaine-de-letudiant-fme-033.jpg

    La Fondation marocaine de l’étudiant (FME) vient d’organiser un séminaire de deux jours pour intégrer et briefer ses 96 bacheliers bénéficiaires. Chacun des candidats présents s’est vu remettre un ordinateur portable et a pu suivre des séances de coaching particulièrement bénéfiques sur l’importance d’entreprendre en milieu professionnel (Ph. FME)

    Objectif atteint pour la Fonda­tion marocaine de l’étudiant! L’organisme vient d’intégrer près d’une centaine de candidats à son programme annuel de bourses de mérite. L’occasion de briefer ces bacheliers méritants sur leur nouveau parcours de vie.

    Les bénéficiaires du programme, au nombre de 96, ont en effet pris part à un séminaire d’intégration complet récem­ment organisé à Casablanca. Objectif: présenter les modalités du programme et les assister dans leur cheminement. Cha­cun d’entre eux s’est vu remettre un ordi­nateur portable et a pu également suivre des séances intensives de coaching et de motivation sur l’importance d’entre­prendre de nos jours. Les deux journées ont aussi permis de véhiculer aux can­didats les valeurs citoyennes de la fon­dation, dont notamment la solidarité, l’équité ou encore l’engagement.

    Concrètement, les candidats sélection­nés pourront profiter tout au long de leurs études supérieures d’une bourse de vie complète, incluant frais de logement, de transport et de restauration. Ils pourront aussi profiter d’une bourse académique délivrant un enseignement gratuit au sein d’une trentaine d’universités privées – parmi lesquelles l’UIR ou encore Mun­diapolis – et d’établissements publics à accès régulé. Des séminaires sur des thématiques clés comme la confiance en soi ou la prise de parole en public seront également de la partie.

    Cette année, la promotion compte pas moins de 71% de jeunes filles et repré­sente un total de 45 provinces. Le groupe compte par ailleurs des élèves issus des principales filières du domaine, dont no­tamment l’ingénierie, le management ou encore les sciences juridiques. Des bache­liers dans le besoin provenant pour la ma­jorité d’entre eux de milieux défavorisés et dont plus de la moitié sont orphelins.

    Au total, plusieurs dizaines de par­tenaires ont rendu possible cette action, parmi lesquels la Loterie nationale. L’orga­nisme agit régulièrement en matière d’ac­cès à l’éducation et aux études supérieures en s’associant autant que possible avec des associations dédiées principalement aux populations défavorisées.

    D’autres acteurs ont également contribué à la réussite de ce projet, parmi lesquels Les Eaux Oulmès, la Fondation BMCI ou encore la Fondation Moutalay. «Notre ambition consiste à fédé­rer davantage de partenaires et donateurs particuliers pour une action d’intérêt géné­ral concrète et avec un fort impact», tient à préciser le président de la FME Hamid Ben Elafdil.

    Karim AGOUMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc