×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Transport Un plan ambitieux pour l’aviation d’affaires

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5602 Le 27/09/2019 | Partager
    Un aéroport dédié à ce segment à la place de l’ancienne plateforme de Tit Mellil
    Et huit terminaux indépendants dans plusieurs aéroports
    Celui de Marrakech Menara, bientôt opérationnel
    aviation-daffire-002.jpg

    Pour la 3e édition du MEBAA Show Morocco, organisée à Marrakech, qui a rassemblé plusieurs opérateurs dans le domaine de l’aviation privée, Dassault a exposé son avion d’affaires, le Falcon 900 LX (Ph. Mokhtari)

    L’aviation d’affaires se porte bien et c’est tout bénéfice pour l’ONDA qui prépare un plan de développement plus ambitieux. Le programme a été présenté lors de la 3e édition du MEBAA Show Morocco, qui a baissé ses rideaux hier 26 septembre à l’aéroport de Marrakech-Ménara.

    Le segment d’aviation d’affaires comprend le transport des personnalités et particuliers (jet privé), les charters de luxe ainsi que les avions pour les évacuations sanitaires. Ce segment se développe très progressivement au Maroc. D’où ce plan ambitieux de l’ONDA qui comprend la requalification du site aéroportuaire de Tit Mellil pour en faire un aéroport spécialisé pour l’aviation d’affaires.

    L’enjeu porte concrètement sur le dimensionnement des futures installations et infrastructures à réaliser en fonction des prévisions. Prévu pour 2025, le projet sera réalisé en partenariat public-privé.

    L’ONDA qui est en train de chercher des partenaires misera 200 millions de DH, indique son DG, Mohammed El Oufir. En attendant, l’Office va inaugurer, en 2020, le 2e terminal après celui de Mohammed V, dédié à ce type d’aviation, à Marrakech qui réalise plus du tiers des passagers et des mouvements d’avions dans ce type d’aviation. Ce terminal totalement indépendant du terminal commercial a été rénové pour offrir des conditions optimales pour le traitement des passagers.

    Pour rappel, et pour garantir le développement du segment de l’aviation d’affaires, l’ONDA a concédé des services au sol dédiés, selon le concept Fixed Base Operator «FBO», à Jetex au niveau des aéroports de Casablanca, Marrakech, Rabat, Agadir et Dakhla. Et à Swissport Executive aux aéroports de Casablanca, Marrakech, Rabat et Tanger.

    Les deux concessionnaires se sont engagés à réaliser les investissements nécessaires en infrastructures et équipements, à même de permettre le traitement de la clientèle de l’aviation d’affaires dans les meilleurs standards internationaux de qualité et de confort. Les deux entreprises étaient toutes les deux présentes au MEBAA Show Morocco ainsi qu’une quarantaine d’autres exposants nationaux et internationaux dans les domaines de l’aviation privée et d’affaires.

    «C’est que la réputation du Maroc dans l’industrie de l’aviation d’affaires ne cesse d’augmenter, tandis que les acteurs majeurs du secteur reconnaissent les opportunités qui y sont offertes», estime Ali Alnaqbi, président-fondateur de MEBAA.

    Ce salon, organisé tous les deux ans au Moyen-Orient par l’association éponyme, est l’un des trois plus importants évènements de l’aviation d’affaires au monde. Sa version africaine, co-organisée en partenariat avec l’ONDA, a atterri au Maroc en 2015.

    Badra BERRISSOULE

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc