×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Redistribution régionale du gaz

    Par Nadia SALAH | Edition N°:5585 Le 04/09/2019 | Partager

    Il faut s’attendre à une importante redistribution des cartes dans le domaine de la production/livraison de gaz régionale.  En effet, il semble, disent les experts, que l’Algérie ait largement surestimé sa production et ses réserves au cours des dernières années. Le pompage est devenu très rigide à la hausse, même au cas où les prix s’élèvent rendant l’extraction plus intéressante.  Au rythme de la baisse actuelle les réserves de changes, 62 milliards de dollars aujourd’hui (contre 170 en 2014). Il pourrait n’en rester que 34 milliards en 2021. Pour comparaison, les réserves de changes du Maroc sont aujourd’hui de 24 milliards de dollars. La baisse de la présence algérienne sur le marché du gaz en Europe, renforcera les présences russe, américaine, norvégienne et qatarie.

    N.S.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc