×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Rabat: Les nouveaux bus déjà vandalisés!

    Par L'Economiste | Edition N°:5581 Le 29/08/2019 | Partager
    rabat-bus-vandalise-081.jpg

    Quelques heures à peine après l’entrée en exploitation de la nouvelle société des bus de la capitale Alsa-City Bus, l’un des véhicules fait déjà l’objet de dommages. Un acte qui a suscité de vives réactions auprès de nos lecteurs, exaspérés! (cf. notre édition du 23 /08 /2019)

    ■ Tolérance zéro!
    La justice doit à tout prix sévir pour donner l’exemple. Comment? En envoyant un signal clair aux voyous qui ont l’inconscience de détériorer les biens publics. Pour sanctionner ces apprentis criminels, rien de tel que les condamner à travailler pour l’entreprise atteinte et à nettoyer ses bus pour au moins une année.

    Drissi

    ■ La qualité du service attendue au tournant
    J'espère que Alsa-City Bus garantira une prestation à la hauteur, aussi bien
    en termes de ponctualité que de qualité
    de service ou encore de personnel.
    Un prix plus élevé pourrait même être justifié si le service proposé inclut la possibilité de changer de bus ou encore une sécurité renforcée à l’intérieur des véhicules. En somme, espérons que cette flotte soit à la hauteur de la ville des lumières!        
    O.B.

    ■ Bus, tram: On doit pouvoir utiliser le même ticket
    Les tickets proposés devraient également servir pour le tram, qui ne couvre malheureusement pas encore l’ensemble de la région Rabat-Salé-Témara. Dans ce cas, les habitants de la capitale pourraient même accepter un tarif plus élevé! Une démarche déjà employée auprès de certains pays voisins.
    Khalid

    ■ Ces voyous doivent réparer leur forfait
    Pour chaque acte de vandalisme produit sur un bus, la société délégataire devrait stopper la ligne concernée pendant quelques jours. Une «pause» qui permettrait de réparer les dégâts occasionnés. mais aussi de sensibiliser les usagers sur la gravité de ces actes.
    Youssef

    cari_insolite_081.jpg

                                                                      

    Tourterelles massacrées
    Il faut chasser les chasseurs illégaux

    ■ Une pratique qui doit cesser!
    Il faut stopper ce flux de touristes meurtriers qui saccagent tout sur leur passage sans le moindre scrupule! La chasse a été créée à l'origine pour se nourrir et non pour le plaisir. Cette pratique stupide est tout à fait intolérable et doit être condamnée  avec une grande sévérité!
    L.E.

    ■ Où étaient les responsables?
    Faut-il féliciter les responsables ou plutôt les blâmer? Quelle que soit la réponse, le mal est déjà fait puisque ce genre de dépassement est largement consommé. Quant au quota réglementaire, ce dernier est simplement abusif et scandaleux! Comment diable peut-on tolérer qu'une seule personne soit autorisée à massacrer 50 tourterelles? Il ne faudra pas se plaindre ensuite du manque flagrant de gibier dans nos forêts!
    B.S.
    ■ Trop laxistes, les autorités locales
    Il faut sensibiliser les autorités locales et les pousser à ne plus fermer les yeux sur ces atrocités. En effet, les parties de chasse au nombre de prises démesuré sont légion sous nos latitudes. Parfois même, des enfants servent de chiens de chasse… Inacceptable!
    L.A.

    ■ Le patrimoine du pays menacé
    Les tourterelles font partie intégrante du patrimoine du Maroc. Permettre à un seul chasseur de pouvoir abattre 50 de ces oiseaux, c’est une façon de les exterminer tout doucement. Les sociétés de chasse dites " touristiques" doivent être dénoncées et poursuivies sans relâche. Bravo à tous les internautes qui ont réagi dans ce sens ainsi qu’au département des Eaux et Forêts qui a pris les choses en mains.
    Bernard Portalier

                                                                      

    Et d’autres réactions

    levothyrox-081.jpg

    l

    ■ Algérie: Un président en intérim ou en CDI?
    Le président algérien par intérim détient normalement une fonction «provisoire» dont la mission principale revient à contribuer, dans un délai limité, à la gestion du pays en attendant l'élection d'un nouveau président de la république. Néanmoins, ce délai a expiré depuis un moment sans qu'un autre président n’ait été élu… Ce qui fait que ledit président se trouve en situation de porte-à-faux. Est-il habilité par la constitution algérienne à nommer des ambassadeurs et des ministres? La question reste posée!

    Serhani Bouchaib

    ■ Levothyrox: Attention aux effets indésirables!
    La formule du Levothyrox est-elle toujours l'ancienne, contenant du lactose? En Europe, les pays passent actuellement les uns après les autres à la nouvelle formule comprenant mannitol et acide citrique. Le produit occasionnait en effet bon nombre d’effets indésirables!

    Marie

     ■ Tourisme estival: Saïdia pas suffisamment valorisée
    Saïdia semble avoir raté le coche durant cette saison estivale. Pour commencer, l’on note une absence flagrante de services incombant à la municipalité, auquelle s’ajoute le non-respect des touristes en matière d’hygiène. Les poubelles de la région ne sont d’ailleurs ramassées qu’après les multiples coups de gueule des résidents… Autre point faible et non des moindres, celui des routes internes de la ville qui sont, pour la majorité, abandonnées ou semblables aux pistes du Far West. Or, la fréquentation touristique dépend de la qualité d’accueil et du coût global du séjour. Mais, apparemment, certains individus ne se sentent absolument pas concernés par ces paramètres!

    Razzouk

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc