×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:5560 Le 19/07/2019 | Partager

    ■ Aéroport Marrakech-Menara: Forte hausse du trafic passagers

    aeroport_marrakech-menara_060.jpg

     

    Le nombre des passagers ayant transité par l’aéroport international de Marrakech-Menara a enregistré une forte hausse de 23,13% durant le premier semestre 2019, a indiqué l’Office national des aéroports (ONDA).
    Cet aéroport a accueilli un total de 3.145.486 passagers durant les six premiers mois de l’année, contre 2.554.660 voyageurs durant la même période en 2018.
    Grâce à cette nouvelle performance, cette infrastructure aéroportuaire a vu sa part du trafic aérien commercial s’établir à 26,97% durant le premier semestre 2019, derrière l’aéroport international Mohammed V de Casablanca (40,02%), a précisé l’Office. En 2018, l’aéroport a enregistré un trafic aérien record avec un total de 5.279.575 passagers (contre 4.366.263 voyageurs en 2017), soit une hausse de 20,92%.
    D’autre part, l’aéroport a accaparé 23,43% du trafic aérien commercial global en 2018, occupant ainsi la 2e place derrière l’aéroport Mohammed V de Casablanca (43,19%).

    ■ La Fondation des femmes d’Essaouira pour le développement économique voit le jour
    L’assemblée générale pour la création de la Fondation des femmes d’Essaouira pour le développement économique a eu lieu en fin de semaine dernière. La Fondation est une institution dont la mission est de stimuler et de promouvoir le développement économique de cette ville, est-il précisé, et dont l’objectif est de consolider et de construire de nouveaux ponts d’entraide entre les Souiris et tous les amoureux et passionnés de cette cité mythique.
    La Fondation réunit des femmes et des hommes «convaincus qu’Essaouira est une ville riche de ses différences et de ses cultures». Cette ville dispose des atouts géographiques, touristiques et culturels qui lui permettront de renouer avec son passé prospère et d’engager une nouvelle dynamique économique et sociale, selon les fondateurs.

    ■ Une Maison de l’artisan à Azzemour

    maison_de_lartisan_060.jpg

    La ville d’Azzemour vient de se doter de sa Maison de l’artisan, inaugurée récemment par le  ministre du Tourisme et dont la construction a nécessité une enveloppe budgétaire d’environ 34,84 millions de DH.
    Située dans l’ancienne médina, cette nouvelle structure est bâtie sur deux niveaux et dotée d’une dizaine d’ateliers, des salles de formation, une salle de réunion, un auditorium, des loges, une salle d’exposition et un café littéraire. Elle ambitionne de protéger le patrimoine traditionnel de la région et d’offrir des opportunités d’emploi à même d’améliorer la situation socio-économique de la population.
    La Maison de l’artisan, qui vise la protection du patrimoine culturel de la ville d’Azemmour, très connue pour son artisanat, est un complexe dédié notamment aux métiers de la poterie, la ferronnerie, la broderie, le tissage traditionnel «Kharka Saïssiya» (étoffe de Saïss) et l’art de décoration.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc