×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Analyse

    Taux d’intérêt: L’économie ne profite pas de l’aubaine

    Par Franck FAGNON | Edition N°:5536 Le 17/06/2019 | Partager
    L’investissement et la consommation restent timides
    L’effet de la détente est neutralisé par le manque de confiance des entreprises
    En revanche, le Trésor profite des conditions actuelles
    taux_dinterets_036.jpg

    Le Trésor continue à mobiliser des fonds sur le marché à des conditions très attractives depuis le début de l’année. Sur cinq ans, les taux d’intérêt ont baissé de l’ordre de 2 points sur les maturités longues. Les entreprises ne profitent pas de cette détente par manque de confiance dans l’économie

    Le Trésor a prévu une sortie sur le marché international au cours de l’année, mais il ne se presse  pas réellement pour réaliser cette opération au regard de la situation (apparente) des finances publiques et des conditions de financement sur le marché domestique. Le Trésor a emprunté à 2,97% sur 10 ans en début du mois.

    Les taux d’intérêt restent extrêmement favorables sur le marché domestique. En cinq ans (2013 à 2018), ils ont baissé de l’ordre de 200 points de base sur les maturités de 2, 5, 10 et 15 ans et ont poursuivi leur repli sur les premiers mois de l’année.

    Dans ce contexte des taux bas, il serait difficile de reprocher au ministère des Finances de privilégier les financements en dirhams, sans risque de faire éviction aux entreprises. Ces dernières étant quasi absentes des marchés. La capacité du gouvernement à contenir le déficit budgétaire autour de 3,5% comme prévu amènera les investisseurs à continuer à lui prêter de l’argent à des conditions attractives.

    Si les taux d’intérêt sont bas, les causes sont, outre la situation des finances publiques, liées aux anticipations d’inflation et à la politique monétaire. Le risque inflationniste est pour l’instant écarté, analyse Attijari Global Research. L’inflation reste maîtrisée autour de 2% depuis plusieurs années. «Les investisseurs sont rassurés quant à la capacité de la politique économique de préserver cet acquis», estiment les analystes.

    taux_dinterets_2_036.jpg

    L’effet positif de la détente des taux est neutralisé par le manque de confiance des chefs d’entreprise dans le futur, la fameuse visibilité dont parlent tant les opérateurs économiques

    Par ailleurs, le mouvement actuel des taux obligataires est en partie drivé par de possibles évolutions attendues au niveau de la politique monétaire. «Le marché prend en considération une éventuelle baisse du taux directeur, une mesure qui serait appuyée par des niveaux d’inflation acceptables dans le contexte actuel», relève AGR. La banque centrale devrait donner quelques indices ce mardi 18 juin lors du conseil de politique monétaire.

    Les manipulations du taux directeur influencent fortement la partie longue de la courbe des taux obligataires. Sauf lorsque la prime de risque est prépondérante dans la fixation des rendements. A ce moment, les taux obligataires réagissent faiblement aux décisions de politique monétaire. Ce fut le cas en 2012 par exemple avec le dérapage du déficit budgétaire.

    En dehors de l’Etat, les entreprises et les ménages peuvent emprunter à des conditions intéressantes, ce qui pourrait stimuler l’investissement et la croissance. Mais ce cercle vertueux est brisé par certains facteurs conjoncturels.

    L’effet positif de la détente des taux est neutralisé par le manque de confiance des chefs d’entreprise dans le futur, la fameuse visibilité dont parlent tant les opérateurs économiques. L’encours des crédits à l’investissement stagne et les levées de fonds sur les marchés des capitaux sont rares.

    F. Fa

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc