×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Casa-Tramway: Les lignes 3 et 4 sur les rails

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5526 Le 29/05/2019 | Partager
    L’adjudicataire des travaux de voie ferrée sera connu en juin
    Les déviations de réseaux prendront fin en octobre
    Les 2 lignes BHNS en phase d’étude d’avant-projet sommaire
    resau_casa-tram_026.jpg

    Le rythme des travaux pour les lignes 3 et 4 du tramway s’accélère. Déviations et protection des conduites ONEE, contrôle des travaux, transplantation et plantation d’arbres … plusieurs appels d’offres sont lancés récemment par Casa-Transport, maître d‘ouvrage délégué. Mais le plus important est sans doute celui relatif à la plateforme de la voie ferrée (dont l’ouverture des plis est prévue le 11 juin prochain).

    Alors que la phase de déviation de réseaux arrive à terme dans quelques mois, Casa-Transport, qui a supervisé la réalisation des lignes 1 et 2, prépare déjà les prochaines étapes.

    La phase déterminante de déviation des réseaux (Lydec et télécoms) devra prendre fin en octobre prochain. Il s’agit de l’étape qui prend le plus de temps avant le démarrage des travaux sur la plateforme à proprement dit.

    La SDL est désormais  bien rodée à l’exercice, puisqu’elle a déjà supervisé la réalisation des lignes 1 et 2. Le marché des voies ferrées de ces lignes a été confié, rappelons-le, à Yapi Merkezi et Colas. Les lignes aériennes de contact (énergie) feront l’objet d’un marché à part. Pour les lignes 1 et 2, ces travaux ont été réalisés par Cegelec et Colas.

    Autre marché important, celui du matériel roulant qui n’est pas encore attribué (toujours en phase d’analyses des offres). Le calendrier de réception de rames est déterminant. «Le planning du projet est effectué en fonction de la livraison du matériel roulant», est-il expliqué auprès de Casa-Transport.

    En effet, avant l’arrivée des premières rames, le centre de maintenance doit être opérationnel pour assurer les tests avant le lancement de la ligne. Le projet des lignes T3 et T4 comporte également la réalisation au quartier Lahrayouine d’un 3e centre d’exploitation et de maintenance, le plus important du réseau global. Il s’ajoutera au centre d’opération et de maintenance existant de Sidi Moumen et au centre de maintenance de Bernoussi.

    «Le centre de maintenance d’El Hantate abritera un poste de commande et de contrôle de l’ensemble du réseau», est-il souligné. L’objectif est d’avoir un centre à tous les terminus afin de faciliter la gestion du réseau et l’intervention en cas de problèmes.

    Les prochaines lignes 5 et 6 (en mode bus à haut niveau de service) sont également sur les starting-blocks. Il s’agit de bus circulant sur des couloirs dédiés, reliant les quartiers périphériques aux stations de tramway. Ces lignes, complémentaires du réseau de transport en commun en site propre (TCSP), en sont aujourd’hui à la phase d'études APS (d'avant-projet sommaire). Celle-ci doit déterminer les détails techniques de ces lignes (insertions, le nombre de stations…).

    Quant aux deux lignes de BHNS, qui desservent un couloir direct comptant 300.000 habitants, elles seront mises en service en 2021, un an avant le lancement des lignes de tram 3 et 4. Elles seront dotées d'un centre de remisage et de maintenance sis quartier Errahma à leur mise en service programmée en 2021. L'investissement est de l'ordre de 1,8 milliard de DH.

    Aziza EL AFFAS

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc