×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Analyse

    Tourisme de croisière: Tout un dispositif pour courtiser les armateurs

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5515 Le 14/05/2019 | Partager
    Le Club Croisière Maroc veut promouvoir la destination
    Le Maroc candidat pour abriter un salon
    jalil_madih_015.jpg

    «Le Maroc est candidat pour abriter le salon Seatrade en 2021-2022», annonce Jalil Madih, DG d’Alizés Travel, l’un des membres du Club Croisière Maroc

    Pour relancer la destination, les professionnels multiplient les actions de promotion et de démarchage des armateurs à l’international. L’ONMT mène en effet une réflexion pour redéfinir la feuille de route du secteur de la croisière en impliquant l’ensemble des acteurs afin d’identifier les actions marketing et commerciales à mener à l’horizon 2021.

    Dans ce sens, un comité dédié, appelé «Club Croisière Maroc» vient d’être lancé. Sa mission: promouvoir la destination Maroc, notamment lors des grands évènements liés à cette industrie. Ainsi, une forte délégation, composée de membres de l’ONMT, de trois CRT (Casablanca, Tanger et Agadir), d’agences spécialisées et de l’Odep, a fait le déplacement à Miami en avril dernier.

    «Nous avons eu des contacts fructueux lors du salon Seatrade Cruise Global, qui s’est tenu du 8 au 11 avril dernier à Miami», confirme Jalil Madih, DG d’Alizés Travel, l’un des membres du Club Croisière Maroc.

    Le salon Hambourg Seatrade est la prochaine destination pour les opérateurs. Ils seront présents en force en septembre. Le Maroc y sera représenté avec un grand pavillon. «Nous accentuerons de plus en plus notre présence dans ces salons pour renforcer la visibilité du Royaume», poursuit Madih.

    Les principaux armateurs seront invités à visiter les ports et les  infrastructures d’accueil, notamment des les 3 destination phares: Casablanca, Tanger et Agadir.

    Les membres du Club Croisière Maroc souhaitent même déposer la candidature du Maroc pour abriter un salon à l’instar du Seatrade Hambourg (probablement en 2021-2022). «Nous nous mettons sur mode turbo pour booster les arrivées de croisiéristes et je viens d’avoir la confirmation des réservations d’une dizaine de paquebots cette année», se félicite Madih.

    Bénéficiant d’une excellente image, la destination Maroc peut enregistrer de meilleurs résultats grâce au renforcement du démarchage des armateurs ainsi que l’amélioration de la coopération entre les différents intervenants dans ce secteur.

    Selon les projections de la Cruise Lines International Association’s (CLIA), 27,2 millions de voyageurs ont participé à une croisière en 2018, soit une progression de 5,4% en comparaison avec l’année 2017. Une belle performance réalisée par 4 puissants groupes d’armateurs contrôlant plus de 90% du marché mondial.

    A.E.

     

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc