×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:5467 Le 06/03/2019 | Partager
    trump_kim_067.jpg

    ■ Une famille endettée? Sa chienne est saisie et vendue sur eBay
    Ahlen, ville moyenne allemande, ne plaisante pas avec ses administrés endettés: elle a saisi puis vendu sur internet la chienne d’une famille trop endettée. Et désormais, la mairie est menacée de poursuites. L’affaire débute en décembre lorsque la mairie d’Ahlen, en Rhénanie du Nord-Westphalie, décide de saisir «Edda», un carlin, en raison des dettes de ses maîtres.
    Un employé de la mairie est chargé de mettre en vente sur eBay l’animal qui est acheté 690 euros, une somme reversée à la trésorerie municipale. Mais la nouvelle propriétaire découvre alors que la chienne, rebaptisée «Wilma», n’est, contrairement à ce qu’affirmait l’annonce, ni vaccinée ni en bonne santé. Elle doit acquitter en tout près de 2.000 euros en frais de vétérinaire. S’estimant trompée par les «mensonges» de la ville, elle a décidé de porter plainte pour «fraude» contre la mairie, selon l’agence DPA. Devant le tollé, le maire de la ville, Alexander Berger, a rejeté lundi la faute sur un «membre de l’administration» de la ville qui aurait eu une «idée de trop». Il s’est dit prêt, dans un message sur le site de la ville, à rendre le chienne à sa famille de départ, à condition que «toutes les parties soient d’accord». L’affaire a donné lieu à des débats juridiques entre professeurs de droit administratif qui sont finalement tombés d’accord sur un point: l’objet d’une saisie doit faire l’objet d’une enchère publique, et non d’une vente privée en ligne.

    ■ Trump reçoit des athlètes à la Maison Blanche avec des burgers et du poulet frit
    C’est la deuxième fois de l’année qu’il reçoit des athlètes universitaires et Donald Trump n’a pas changé le menu lundi: fast-food pour tout le monde à la Maison Blanche. Le président des Etats-Unis a reçu les joueurs de football américain de North Dakota State University, récents champions d’une ligue du championnat universitaire (NCAA). «On aurait pu avoir des chefs cuisiniers», a expliqué M. Trump aux joueurs et au staff de l’équipe rassemblés dans un des salons de la Maison Blanche, devant des hamburgers de McDonald’s, des frites et du poulet frit de la chaîne Chick-fil-A. Des fast-foods populaires aux Etats-Unis mais pas connus pour la bonne qualité de leurs produits. «Mais vous les gars, je vous connais bien», a ajouté Donald Trump. «Servez-vous, on peut manger ici». En janvier, l’équipe de football des Clemson Tigers avait été accueillie avec des pizzas et des hamburgers par le 45e président des Etats-Unis. Le septuagénaire, 1m90 pour 110 kilos, est connu pour son amour du fast-food malgré les recommandations du médecin de la Maison Blanche, qui lui a demandé de faire plus attention à son alimentation.o

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc