×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 195.938 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 234.695 articles (chiffres relevés le 4/6 sur google analytics)
Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5431 Le 15/01/2019 | Partager

■ Une valise de cash dérobée à l'ex-président Mugabe
Trois personnes ont comparu cette semaine devant un tribunal du Zimbabwe pour avoir dérobé une valise bourrée de 150.000 dollars en liquide dans une propriété de l'ex-président Robert Mugabe, a rapporté vendredi la presse locale. Selon le quotidien gouvernemental The Herald, le vol s'est déroulé dans une propriété dont l'ancien maître du pays dispose à Zvimba, dans la banlieue de la capitale Harare. L'une des accusés, une parente de l'ancien maître du pays âgée de 50 ans, Constancia Mugabe, avait des clés de la maison et en aurait profité pour mettre la main sur la précieuse mallette avec deux complices, employés de la propriété. Les cambrioleurs ont été arrêtés après avoir utilisé leur pactole pour acheter voitures, maisons et bétail. Les trois accusés ont été libérés sous contrôle judiciaire et devraient comparaître à nouveau le 24 janvier. Un quatrième suspect est toujours recherché par la police. Les billets verts sont très prisés au Zimbabwe, où la grave crise économique et financière qui sévit depuis près de vingt ans les a rendus extrêmement rares. Les détenteurs de comptes bancaires ne peuvent en retirer en liquide qu'au compte-gouttes, le reste étant automatiquement convertible en «bonds notes», une sorte d'obligation dont la valeur a fondu par rapport à la devise américaine.

■ Le Vatican pourrait bien participer aux JO
Prêtres, religieuses et gardes suisses seront peut-être bientôt en course aux Jeux olympiques puisque le Vatican a lancé officiellement sa Fédération d'athlétisme jeudi, après un accord avec le Comité olympique italien (Coni). Mgr Melchor Sanchez de Toca y Alameda, numéro trois espagnol du Conseil pontifical et président de la Fédération d'athlétisme du Vatican, a déclaré que les JO étaient «un rêve, mais pas à court terme». «Le rêve que nous avons souvent est de voir le drapeau du Saint-Siège parmi ceux qui défilent lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques», a-t-il ajouté. Mais dans un premier temps, les 60 athlètes du Vatican, des religieuses, des prêtres, des gardes suisses et d'autres ouvriers, pourraient commencer par s'aligner sur des compétitions de moindre importance, comme les Jeux méditerranéens.
Le président du Coni, Giovanni Malago, s'est félicité de cette initiative du Vatican, qui compte déjà une équipe de football et une de cricket.
L'agrément avec le Coni permettra aux athlètes de la nouvelle fédération de participer à des compétitions nationales et internationales, et d'avoir accès à des installations médicales et à des entraîneurs italiens. Le plus jeune membre de l'équipe du Saint-Siège est un garde suisse, un des soldats du pape, âgé de 19 ans. Le plus vieux, un professeur de la bibliothèque apostolique du Vatican, a 62 ans. Deux jeunes demandeurs d'asile de 19 et 20 ans, un Gambien et un Sénégalais, ont également été enregistrés comme membres honoraires. La première compétition à laquelle participeront les athlètes du Saint-Siège sera la Corsa di Miguel le 20 janvier, une course de 10 kilomètres qui honore Miguel Sanchez, un coureur de fond argentin disparu à l'époque de la dictature dans son pays.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc