Régions

Oujda: L’institut français déménage

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5377 Le 23/10/2018 | Partager
Des locaux adaptés aux nouvelles exigences pédagogiques
Un campus France dédié aux étudiants marocains
oujda-institut-francais-077.jpg

L’IFO compte sur ses nouveaux locaux pour asseoir sa visibilité et diversifier aussi bien les cours de langue que les activités culturelles et l’information Campus France (Ph. AK)

La nouvelle structure pédagogique et administrative de l’Institut français de l’Oriental (IFO) est opérationnelle depuis le 18 octobre dernier. De nouveaux locaux, situés dans un quartier à fort potentiel administratif, ont été conçus pour répondre aux objectifs en matière de qualité et de modernité, ainsi que l’explique sa directrice Yannick Beauvais.

L’aménagement en interne était également indispensable pour assurer une meilleure coordination entre les différentes équipes engagées dans la promotion de l’offre pédagogique et culturelle de l’IFO. Deux espaces organisationnels se démarquent: un bureau d’accueil et salles pour les cours de  langue et un second bureau pour les certifications DELF, DALF et TCF.

Pour répondre à une demande de plus en plus accrue d’inscription universitaire en France, un «Campus France» propose un accompagnement personnalisé pour les étudiants marocains qui optent pour des études supérieures en France. Quant à la médiathèque, elle occupe deux étages.

Le premier est réservé au public scolaire alors que le second cible un public adulte constitué d’enseignants et étudiants universitaires (17.000 livres, revues spécialisées et DVD sont mis à disposition). Cinq grands spectacles par an, un film et une conférence débat par mois, des spectacles saisonniers et expositions d’artistes en herbe ou confirmés, ponctuent les activités culturelles et ludiques.

En matière d’échange et de complémentarité l’IFO diversifie sa coopération de formation et d’accueil avec des partenariats de proximité:  l’Ecole supérieure de technologie, l’Ecole supérieure de management, d’Informatique et de télécommunication, le Centre d’appel ADM Value, l’école Benali, et la chambre de commerce, de l’industrie et services de l’Oriental. 

En parallèle l’IFO développe des partenariats avec la Chambre française de commerce et d’industrie au Maroc et l’Association marocaine des professeurs de français. Comme il a réservé un bureau pour consolider la coopération décentralisée entre Lille et Oujda.

«Le fait de s’associer à de nouveaux partenaires facilite l’échange des bases de données et l’orientation de l’offre pédagogique. Il répond également aux nouvelles attentes en matière d’ouverture sur les nouvelles technologies du savoir et les entreprises locales» conclut Yannick Beauvais.

De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc