Régions

La Casablancaise fait peau neuve

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5353 Le 19/09/2018 | Partager
Les travaux de réhabilitation enfin lancés
Les derniers occupants ont vidé les lieux
Livraison dans 18 mois
la-casablancaise053.jpg

Des clôtures ont été  installées autour des principaux bâtiments du stade «La Casablancaise». Après le départ des derniers occupants, les travaux de réhabilitation ont commencé il y a quelques semaines (Ph. F. Al Nasser)

Il était temps! Annoncée à plusieurs reprises, la réhabilitation de La Casablancaise vient d’être lancée. Ce projet, longtemps reporté aux calendes grecques, semble enfin sur les rails. Des clôtures sont installées tout autour des bâtiments récemment libérés après le départ des derniers occupants. Les fédérations sportives qui y siégeaient (occupant 29 bureaux) ont finalement déménagé.

«Les travaux ont commencé il y a deux semaines environ», explique une source auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports qui prend en charge le projet.

Rendez-vous donc dans 18 mois pour découvrir le nouveau visage de ce stade mythique, situé au cœur du centre historique de Casablanca. Coût de l’opération: 47 millions de DH. Dans le détail, le projet prévoit le réaménagement du bâtiment administratif qui comportera aussi un amphithéâtre, un espace de lecture, une salle de projection…

Le bâtiment sportif, quant à lui, sera doté de salles de sport (arts martiaux, boxe, fitness…) et de vestiaires. Il est prévu également de mettre à niveau le terrain d’athlétisme, les gradins, les murs de clôture... Il est aussi programmé d’aménager une salle de gymnastique, une cafétéria… Les travaux d’aménagement de la piste d’athlétisme font l’objet d’un marché séparé.

Pour rappel, le stade «Casablancaise» était en état de délabrement avancé depuis plusieurs années. Aujourd’hui, tout son périmètre immédiat est en chantier. A commencer par le parc de la Ligue arabe, jouxtant le site, dont la livraison est imminente. De même, le Grand théâtre, juste à côté, est pratiquement achevé, ainsi que les chantiers de parkings souterrains, fontaines (sis bd Rachidi et Place Mohammed V), l’église Sacré-Cœur…

Le projet de rénovation de ce site, qui tient à cœur à de nombreux sportifs et amateurs d’athlétisme, remonte à 2002. A cette époque-là, l’ancien président de la communauté urbaine de Casablanca, Saâd El Abassi, avait annoncé la nécessité de remettre en l’état ce complexe (dans le cadre du réaménagement complet du parc de la Ligue arabe). Mais, à ce jour, rien n’a été fait, après plus de 14 ans de délabrement avancé.

Situé au cœur du centre-ville, non loin de la Place Mohammed V, l’ex-stade Lyautey, construit dans les années 1930, a abrité plusieurs manifestations artistiques. La gymnastique a connu des heures de gloire dans l’immense salle couverte où les pratiquants se comptaient par centaines.

Après des décennies d’abandon et de dégradation, le site s’est transformé en repère de SDF, un squat mal éclairé et dangereux à fréquenter pour les riverains.

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc