Finances-Banques

Le marché surveillera la BCP

Par Franck FAGNON | Edition N°:5337 Le 27/08/2018 | Partager
maroc_telecom_037.jpg

A la sortie de quatre jours fériés, Maroc Telecom a été la valeur la plus liquide dans une séance sans relief. Le cours de l’opérateur a clôturé quasiment à l’équilibre à 141,95 DH. Sur un an, il affiche une hausse de 4%

La physionomie de la Bourse vendredi ne faisait aucun doute après quatre jours fériés. Les transactions sur la place se sont limitées à 24 millions de DH. Dans ce marasme, Maroc Telecom a drainé 14 millions de DH.

Le cours de la première entreprise du marché a clôturé quasiment à l’équilibre (-0,04%) à 141,95 DH. Minière Touissit a abandonné 5,11% à 1.485 DH sur un volume d’affaires de 5 millions de DH. En revanche, Attijariwafa bank s’est appréciée de 0,21% à 474 DH.

Le marché va surveiller dans les prochains jours les mouvements au sein du groupe BCP, la troisième capitalisation boursière. La banque devra se trouver un nouveau PDG après la nomination de Mohamed Benchaaboun au poste de ministre des Finances.  Le titre en Bourse de la banque n’a pas traité vendredi. Il est resté inchangé à 270,30 DH.

Du côté des indices, le Masi a cédé 0,15% à 11.702,84 points. Le baromètre des valeurs les plus liquides a de son côté lâché 0,14% à 9.516 points. Les indices Ftse ne font pas mieux. Les contre-performances des secteurs Agroalimentaire, Mines, Electricité ou encore Immobilier ont pesé sur la direction du marché. Les variations annuelles se sont établies à -5,54% pour le Masi et -5,79% pour le Madex. La capitalisation boursière s’est fixée à 596 milliards de DH.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc