Régions

Casablanca: Le Noeud «A» opérationnel ce mois-ci

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5328 Le 03/08/2018 | Partager
Un enchevêtrement de 13 ponts et bretelles
Il dessert les directions de Rabat, Marrakech, El Jadida…
Bientôt le démarrage des travaux sur la trémie Gandhi
casablanca-tremie-le-noeud-a-028.jpg

Le carrefour Azbane complètement achevé est ouvert au public depuis 2 semaines. Les 2 trémies, elles, sont lancées depuis des mois

Une circulation plus fluide à Casablanca. Ce répit de quelques semaines, comme chaque saison estivale, sera de courte durée. Dès septembre prochain, les embouteillages reprendront de plus belle. Mais cette fois-ci, l’achèvement (ou presque) de trois projets structurants sur les accès de la ville devrait normalement améliorer le trafic. Le premier est situé à l’accès Sud Est dans les directions de Rabat, Marrakech et El Jadida.

Il concerne le réaménagement complet des voies et une modification des schémas de  la circulation le long de 3 km, de l’échangeur «Noeud A» aux carrefours des préfectures et Azbane. D’ailleurs, ce rond-point vient d’être complètement achevé, ainsi que 2 trémies ouvertes à la circulation depuis des mois et le pont mixte au niveau du carrefour Azbane (ouvert au public depuis 2 semaines).

Il ne reste plus qu’à finaliser le «Noeud A» qui comprend 13 ponts et bretelles (devant le siège de l’OCP). Cet enchevêtrement de routes est pratiquement finalisé, selon une source de Casa-Transports, en charge des travaux.

Il reste une seule bretelle à boucler (reliant bd Abtal à l’Oasis). Elle sera ouverte à la circulation le 18 août prochain, promet la même source. En revanche, les travaux se poursuivront sur un bassin de rétention des eaux pluviales (avec station de relevage). Un ouvrage nécessaire afin d’éviter l’inondation des trémies durant la saison des pluies.

Reste à réaliser les travaux de pose de la signalétique nécessaire à ce niveau là (d’ici le 20 août prochain). En effet, plusieurs destinations sont desservies à partir de cet échangeur: Marrakech, aéroport Mohammed V, Rabat, centre-ville, Casa Finance City, Sidi Maârouf … Malheureusement, le chantier du pont à haubans, juste à côté, n’est pas encore achevé. Ce qui risque de prolonger encore (jusqu’à la fin de l’année) les désagréments du trafic dense sur ce tronçon en particulier.

tremies_casa_028.jpg

De nuit, la trémie de Aïn Sebaâ s’agrémente d’images lumineuses représentant les animaux du zoo juste à côté (Ph. Khalifa)

Autre projet stratégique pour la circulation, celui de la trémie du carrefour Sidi Abderrahman, située à l’accès Est de la ville dans la direction de Sidi Rahal et Azemmour. Si la trémie est ouverte depuis plusieurs mois, les travaux sur les voies latérales ne seront achevés que dans 10 jours. «Nous en sommes à la phase finale de pose des trottoirs», précise la même source.

Un autre accès important se situe au niveau de la pénétrante Nord de la ville, dans la zone des croisements de la route de Rabat avec le boulevard Ali Yaata et la future ligne T2 du tramway de Casablanca. Cette trémie, ouverte depuis quelques mois également, vise à fluidifier la circulation au niveau de la route de Rabat et de la route intercontinentale.

Elle vise à supprimer tout conflit avec le tramway permettant un accès facile au Zoo de Aïn Sebaâ, à la Préfecture et aux quartiers avoisinants. Celle-ci est d’ailleurs ornée d’images d’animaux qui s’illuminent la nuit.

Mais si tous ces projets seront livrés ce mois-ci au plus tard facilitant la circulation sur les principaux accès de la ville, d’autres seront bientôt lancés. Le prochain sur la liste est le rond-point Gandhi/route des Facultés, l’un des points névralgiques de la circulation (qui se situe dans la continuité du pont à haubans et du Noeud «A» en allant vers le centre-ville).

Les travaux vont bientôt y démarrer après la phase de lancement des appels d’offres. L’axe des boulevards Résistance/Zerktouni fera également l‘objet de travaux d’aménagement des voiries et de réhabilitation des trémies existantes.

Outre ces chantiers sur les infrastructures routières engagées par Casa-Transports, Casa-Aménagements, l’Equipement, la Commune …), les travaux sur les lignes 3 et 4 du tramway  (via boulevard Mohammed VI et route Ouled Ziane) compliqueront davantage le trafic. Ce qui augure de plusieurs mois, voire plusieurs années, particulièrement difficiles pour la circulation.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc