De bonnes sources

Cour des comptes: Des inquiétudes qui rejoignent le discours du Roi

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5325 Le 31/07/2018 | Partager

La Cour des comptes rejoint le discours du Roi sur de nombreux aspects. D’abord sur «l’effet limité des crédits alloués par l’Etat à l’investissement et au financement des stratégies sectorielles sur le développement de manière globale et la création de l’emploi». D’où la recommandation du président de la Cour des Comptes, Driss Jettou devant le souverain, de «l'efficacité et le rendement dans le choix des programmes et le ciblage d'un développement durable et équilibré bénéficiant à toutes les couches sociales et les différentes régions du territoire national». Il a également mis l’accent sur les facteurs qui pourraient constituer des risques pour la durabilité des finances publiques, comme «le niveau élevé de la dette publique et son rythme croissant, la problématique des arriérés de l’Etat au profit de certains établissements publics et entreprises privées» en particulier la restitution de la TVA. Sans oublier la persistance de la problématique de la durabilité des régimes de retraites.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc