Insolites

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:5313 Le 12/07/2018 | Partager

■ Il avale 50 piments en une minute
Un Chinois téméraire a remporté un concours annuel de dégustation de piments en en ingurgitant pas moins de 50 en l'espace d'un peu plus d'une minute. Le gagnant, un garçon du nom de Tang Shuaihui, a empoché en récompense une pièce de monnaie en or de 24 carats. La compétition fait partie d'un festival du piment organisé pour la deuxième année consécutive. Il se déroule dans un parc d'attractions de Ningxiang, dans la province du Hunan (centre), connue pour sa cuisine très épicée. Sous la surveillance de plusieurs médecins, les participants devaient engloutir 50 piments forts le plus rapidement possible. M. Tang a fini son assiette en 68 secondes, sous une température étouffante et aux côtés des autres concurrents, tous placés dans une piscine remplie d'eau et de trois tonnes de piments rouges. «Ils les a mangés à une vitesse hallucinante. Le maître de cérémonie avait à peine fini de parler», a expliqué à l'AFP Sun Minying, une employée du parc d'attractions. Les piments flottant dans la piscine étaient d'une variété bien moins forte que ceux avalés lors du concours, entre autres pour éviter toute irritation de la peau des participants. Les plats de la province du Hunan, connus pour leur teneur très élevée en piments, font partie des huit principales cuisines de Chine, aux côtés de celles du Sichuan ou de Canton. Le festival du piment dure jusqu'à fin août. Un concours de dégustation est organisé quotidiennement.
.
■ Une jument miniature sauvée des eaux
Elle sera peut-être un symbole d'espoir dans le désastre qui a meurtri le Japon en ce mois de juillet: Leaf, une jument miniature, a survécu aux inondations en se réfugiant sur un toit. Animal de compagnie d'une maison de repos de la ville de Kurashiki, cette jument miniature marron à la jolie crinière blonde a passé plusieurs jours échouée sur un bout de toiture pentue. Elle a été sauvée par une association, rare miracle dans la série noire liée à la pire catastrophe météorologique du pays en plus de trois décennies. Au moins 179 morts ont été déplorés dans des crues et glissements de terrain après de terribles pluies dans l'ouest du pays. 
Leaf a été repérée par du personnel humanitaire lundi, lorsque les habitants sont revenus dans le quartier de Mabi, une fois les eaux retirées. «Les travailleurs ont appelé les pompiers pour lui venir en aide mais on leur a répondu qu'ils étaient d'abord là pour sauver des vies humaines», a expliqué à l'AFP Keiko Takahashi de l'organisation non-gouvernementale Peace Winds Japan. L'ONG a envoyé du renfort sur les lieux pour faire descendre la jument terrifiée. Elle avait dû se débrouiller seule avec son bébé (qui n'a pas survécu) quand la maison de repos a été évacuée à la hâte. «Les employés de l'établissement n'ont eu d'autre choix que de libérer les animaux car ils devaient fuir immédiatement face à la montée rapide de l'eau», a précisé Mme Takahashi. Selon elle, un cheval a été vu en train de nager dans les eaux de la crue plus tard, après l'évacuation, et l'ONG suppose qu'il s'agissait de Leaf. 
L'eau est montée jusqu'à la hauteur des toits et la jument miniature a ainsi pu se poser dessus, mais elle s'est trouvée bien dépourvue une fois l'eau descendue.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc