Entreprises

Bookit: Sur les plates-bandes de Booking au Maroc

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5304 Le 29/06/2018 | Partager
«Le paiement à la livraison» intègre l’hôtellerie!
Monarch Travel lance Bookit.ma
ali-benaddou-bookit-004.jpg

Ali Benaddou, président de Monarch Travel: «Le consommateur marocain est réticent au paiement en ligne. Bookit.ma propose une alternative fiable, crédible et 100% marocaine sur le marché de la réservation hôtelière» (Ph. M. T.)

«L’analyse des réservations effectuées en 2017 sur nos plateformes BtoC révèle qu’une moyenne de 35% des réservations n’a pas été concrétisée à cause des modalités de paiement», soutient Ali Benaddou, président de Monarch Travel. C’est dans ce contexte que le voyagiste lance officiellement Bookit.ma, une plateforme online de réservation hôtelière.

La solution permet à la clientèle d’accéder pour le moment à plus de 350 hôtels, appart-hôtels, résidences, clubs all inclusive et riads (3, 4 et 5 étoiles), de réserver et sécuriser l’opération en se basant sur les conditions consenties par l’hôtel. Le paiement se fait une fois à l’hôtel. La réservation est valable jusqu’à 3, voire 4 mois.

Bookit.ma adopte le même business model que des plateformes touristiques comme Booking.com, à la différence que le nouvel entrant établit un contrat direct avec l’hôtel contre une commission qui varie entre 3 et 12% selon la saisonnalité, le chiffre d’affaires généré par le TO pour la plateforme. A l’opposé, les plateformes internationales passent par plusieurs intermédiaires pour référencer les hôtels.

Ce qui pousse les moins prisées à réduire leurs marges afin de garantir des prix abordables. Le paiement se fait en dirhams au moment de l’enregistrement à l’hôtel. Ce qui met fin à un problème qui commençait à se poser vis-à-vis de l’Office des changes. Lorsqu’un Marocain réserve sur les plateformes internationales, l’hôtelier est obligé de rétrocéder la commission en devises.

«L’Office est en train de placer des garde-fous pour limiter ce type de transactions», explique Benaddou. La plateforme Bookit a été développée en interne par la filiale Web Synergy Travel. Avant le lancement, le groupe a développé d’autres plateformes (monarchclick.com, en 2010 et positionné sur le B2C, b2bnet.ma en 2011 sur le marché B2B) qui ont peiné à se positionner. Ceci étant, le marché marocain recèle un fort potentiel. Toutefois, sa conquête passe par la capacité des opérateurs à s’adapter à la culture et aux besoins du consommateur.

Le BtoC représente environ 40% du chiffre d’affaires réalisé par Web Synergy Travel, filiale du groupe. En 2017, la filiale a enregistré plus de 6.000 réservations pour environ 27.000 nuitées au profit de 10.000 personnes avec une durée moyenne de séjour de 4 nuitées. Créé en 1997, Monarch Travel est basé en Espagne, avec plusieurs représentations à travers le monde (Brésil, France, Pologne, Italie…).

Le groupe figure parmi les 7 premières agences de tourisme au Maroc. L’opérateur produit plus de 2.000 circuits réguliers, dont plus de 1.200 circuits garantis par an. L’effet volume lui permet de négocier des prix intéressants avec les hôteliers marocains. Son chiffre d’affaires tourne autour de 200 millions de DH avec près de 72 collaborateurs. Au Maroc, l’opérateur travaille essentiellement avec des TO étrangers. Il dispose de trois succursales au Maroc (Agadir, Marrakech, Saïdia).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc