Entreprises

Palmeraie Immobilier: Une nouvelle marque pour «démocratiser» le luxe

Par Nadia DREF | Edition N°:5297 Le 20/06/2018 | Partager
Des appartements à partir de 800.000 DH et des villas à compter de 2,1 millions de DH
Le groupe investira 2 milliards de DH en 2018 dans 5 nouveaux projets
palmeraie-immobilier-097.jpg

Arrivé à un stade de maturité, l’ensemble des programmes immobiliers lancés avant 2017 est achevé et/ou commercialisé, en moyenne,  à hauteur de 80%. Le groupe Palmeraie Développement a investi à ce jour près de 20 milliards de DH dans le secteur immobilier (F. Al Nasser)

Nouvelle marque, prix abordables, adéquation offre/demande, customisation, produits innovants, nouveau modèle économique... Le groupe Palmeraie Développement sort l’artillerie lourde pour attirer plus de clients dans un contexte de saturation du marché de l’immobilier de luxe.

«En capitalisant sur 30 ans d’existence dans les métiers du haut standing, le groupe Palmeraie Développement a repensé sa stratégie pour l’immobilier de luxe avec le lancement de la nouvelle marque Palmeraie Immobilier, qui allie une gamme de produits diversifiés, innovants et une flexibilité pour offrir à ses clients une meilleure expérience du bonheur», a déclaré Mohamed Ben Ouda, directeur général du groupe Palmeraie Développement.

Cette nouvelle enseigne remplace Palmeraie Luxury Living. «Il n’est pas exclu de créer une nouvelle marque Palmeraie Immobilier Premium», fait valoir le DG. La nouvelle marque, dévoilée à la presse le 19 juin à Casablanca, tourne autour de trois axes majeurs: la diversification de l’offre (appartements, duplex, triplex, lots et villas), l’innovation ou encore la flexibilité  (service revente, rénovation, après-vente...).

Outre la commercialisation des biens achevés, Palmeraie Immobilier lancera 5 nouveaux projets d’ici fin 2018 à Casablanca, Marrakech et Tanger. Il s’agit du projet «La Colline de l’Océan» situé sur une réserve foncière de 11 ha. Il est composé de 180 lots de terrain villa de 200 et 300 m² et 172 appartements haut standing de 2 ou 3 chambres et salon avec des surfaces variant entre 98 m² et 165 m².

Au programme également, une centaine de triplex et duplex sur un terrain de 3,6 ha situé à Dar Bouazza. S’y ajoutent les villas «Jardins de la Palmeraie» sur un terrain de 11 ha. Ce complexe immobilier est constitué de 259 villas de 275 m² construits chacune. Le programme des Jardins de l’Atlas comprend des petites villas Yazid allant de 2 à 3 chambres avec piscine privative.

Le groupe fait un retour en force à Tanger. Il projette de lancer le projet «La falaise de Ghandouri» dans la ville du détroit. Un site situé en face de la mer sur un terrain de 3,5 ha et composé d’un hôtel et de 120 villas jumelées de 200 m². Fort de ces nouveaux projets, destinés à la fois pour la résidence principale et secondaire, le groupe veut attirer, d’une part, les MRE dont les acquisitions représentent entre 5 et 7% de son chiffre d’affaires.

D’autre part, les acquéreurs dont les revenus oscillent entre 20.000 et 40.000 DH et qui sont à la recherche d’un bon cadre de vie. Côté prix, les appartements sont proposés à partir de 800.000 DH. Quant aux villas, elles démarrent à partir de 2,1 millions de DH.

Le groupe promet de lancer de nouveaux produits entre septembre et octobre prochains. 2019 verra également le démarrage d’autres chantiers. «Le foncier est sécurisé. En repensant notre modèle économique et en développant de nouveaux projets, nous donnons à nos partenaires une visibilité sur les 5 ans à venir. Ce qui permet de réduire le coût de production», souligne le management.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc