Culture

Aït Bougmez: Deux courses en pleine nature pour promouvoir cette «Vallée Heureuse»

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5288 Le 06/06/2018 | Partager
Le Raid Challenge Morocco et le Morocco Race
Les compétitions sportives de la rentrée
Au bénéfice de la scolarité des enfants
ait_bougmez_088.jpg

La vallée d’Aït Bougmez accueille deux grands événements sportifs et solidaires pour la rentrée. Le Raid Challenge Morocco, prévu du 27 octobre au 4 novembre, doublé de la Morocco Race, les 10 et 11 novembre prochains (Ph. Morocco Race)

La vallée d’Aït Bougmez en plein cœur du Haut Atlas va s’animer à la rentrée. Après les rudesses de l’hiver (voir L’Economiste du 9 janvier 2018), cette région reculée de Béni Mellal-Khénifra accueille le Raid Challenge Morocco, prévu du 27 octobre au 4 novembre, doublé de la Morocco Race, les 10 et 11 novembre prochains.

Deux évènements sportifs, qui se veulent éco-responsables et sensibles au respect de l’environnement et au développement du commerce local. Ces compétitions sont l’œuvre d’un collectif de compétences composé d’athlètes de haut niveau, de professionnels du sport, de cadres de fédérations sportives et de diplômés en management du sport et du développement touristique. Leur prochain défi étant d’organiser deux courses d’envergure internationale au Maroc.

Baptisée «La Vallée Heureuse», Aït Bougmez multiplie les avantages entre montagne sauvage et l’accueil particulièrement chaleureux des habitants berbères. Pour le Raid Challenge Morocco, les coureurs et marcheurs font, seuls ou en équipe de 3, une immersion en chrono libre à travers 5 étapes.

La course est, au choix, en itinérance pour profiter pleinement du paysage, ou en autonomie, pour ceux qui souhaitent expérimenter l’aventure en autosuffisance alimentaire et en orientation sur road-book. Quant au Morocco Race, les coureurs ont le choix entre différents parcours allant de 5 à 100 km, tous certifiés par l’Association internationale Trail Running.

Après 3 premières éditions réussies, l’ambition affichée par les organisateurs est de positionner ce rendez-vous comme la course incontournable dans le paysage du trail running marocain et européen. Bien sûr, écologie oblige, chacun, du coureur à l’organisateur, se doit de laisser intacte la nature traversée et de promouvoir le commerce local.

La solidarité va plus loin puisqu’une tirelire est mise à disposition, toute la durée des 2 événements, au profit cette année de l’Association vivante, installée dans la vallée. Depuis 2010, cette école accueille des élèves sur la base de nouveaux principes et d’une pédagogie qui se veut à l’écoute des enfants, en s’imprégnant de la culture et de la langue locale tout en les ouvrant sur le monde.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc