×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Propositions de lecture pour le mois de Ramadan et l’été

    Par L'Economiste | Edition N°:5286 Le 04/06/2018 | Partager

    Comme chaque année, L’Economiste vous propose, en collaboration avec la librairie Maârif Culture, à Casablanca, une sélection de livres pour mieux occuper vos soirées ramadanesques et vos journées estivales. Des ouvrages traitant de spiritualité, d’économie, d’histoire et des romans passionnants à lire ou à relire pour de bons moments de détente.

                                                                            

     

    ■ Les trois piliers de l’islam

    les_trois_piliers_de_lislam_086.jpg

    Lecture anthropologique du Coran
    Jacqueline Chabbi

    UN ouvrage passionnant qui a l’ambition de  donner à comprendre ce que le discours coranique du prophète Mohamed (sws), qui était alors loin d’être fixé par écrit, a pu signifier pour ceux qui l’ont entendu, dans la société sans livre qu’était l’Arabie du début du VIIe siècle. L’auteur déchiffre dans cet essai le Coran à la lumière d’un contexte historique et anthropologique précis, celui de tribus vivant selon le rapport de solidarité et d’alliance pour faire face à l’environnement éprouvant du désert.
    Prix: 271 DH

                                                                            

    ■ Voleur, espion et assassin

    voleur_espion_et_assassin_086.jpg

    Iouri Bouïda

    Dans ce roman l’auteur dresse le portrait d’une société aussi défaillante que débrouillarde, aussi cruelle que capable de tendresse.  De son enfance d’après-guerre dans la région de Kaliningrad jusqu’aux premiers bouleversements de la perestroïka, Bouïda n’évoque jamais la violence et la désolation du quotidien sans recours au burlesque: des toilettes gelées, de l’érotisme au milieu de ruines teutoniques et des discours que plus personne n’écoute. Puisque la plupart des autres préfèrent la vodka, notre héros monte rapidement l’échelle sociale. Il devient membre du Parti communiste, rédacteur en chef d’un quotidien au fin fond de la campagne, puis chargé de la communication au comité régional du Parti.
    Prix: 275 DH

                                                                            

    ■ Roumi le brûlé

    roumi_le_brule_086.jpg

    Nahal Tajadod

    Pourquoi un homme brûle-t-il? Pourquoi un érudit et prédicateur célébre s’enferme-t-il soudain avec un vagabond bizarre et frileux, pendant quarante jours et quarante nuits, et en ressort illuminé, enflammé et dansant? Nahal Tajadod n’hésite pas, dans ce roman inspiré par l’Orient mystique et charnel, à lever les voiles, même les plus intimes, sur cette passion qu’on appela divine! L’auteur fait de Djalâl od-Dîn Rûmî le principal personnage de son roman. Le plus grand poète soufi, l’inventeur de la danse des derviches tourneurs, l’auteur des cinquante mille vers inoubliables, ne cesse de hanter la littérature persane depuis le XIIIe siècle.
    Prix: 277 DH

                                                                            

    ■ Nuits de Lumière

    nuits_de_lumiere_086.jpg

    Henry Bonnier

    L’auteur, grand connaisseur du Maroc et du soufisme parle de sa rencontre avec un monde où le temporel s’accorde au spirituel et qui lui a révélé la beauté du soufisme. Un chemin tracé par les grands maîtres, qui se raconte tout au long de l’ouvrage. De hautes figurent s’y rencontrent, comme Rûmi ou Ibn Arabi; expérience indicible, nous dit l’auteur, à laquelle il fût soumis et où il a trouvé un islam d’amour, si proche de l’enseignement dispensé par Jésus. Tant il est vrai, dit-il, que la Parole de Dieu ne peut-être qu’une. L’ouvrage se donne pour ambition de réconcilier l’islam et le christianisme dans la pure lumière du soufisme.
    Prix: 275 DH

                                                                            

    ■ Morocco jazz

    morocco_jazz_086.jpg

    Julie Ricossé
    Paris, 1996. Louise, une vieille dame, voit son passé ressurgir lorsqu’elle reçoit un colis en provenance du Maroc. Elle se rappelle: Casablanca, 1954... À l’époque, elle était chanteuse de jazz, et faisait tourner la tête des hommes. À l’époque, c’était tous les soirs les 400 coups avec ses copines Camille et Sibyl. Bien sûr, tout n’était pas rose au Maroc. Les tensions entre le pouvoir français et les indépendantistes étant au plus haut, le pays était la proie d’attentats chaque jour. Mais qu’importe... elles étaient jeunes. Elles étaient belles. Leur amitié leur semblait plus forte que tout. Julie Ricossé nous replonge dans le contexte turbulent du Maroc à l’orée de son indépendance à travers une émouvante histoire d’amitié. Un roman graphique tendre et sensible.
    Prix: 267 DH

                                                                            

    ■ Lorsque j’étais quelqu’un d’autre

    lorsque_jetais_quelquun_dautre_086.jpg

    Stéphane Allix

    Témoignage. Pour se ressourcer et faire le point sur sa vie, Stéphane Allix entame une retraite en forêt. Il ignore qu’il va se confronter à l’impensable. Lors d’une méditation, une vision s’impose à lui: un soldat de la Seconde Guerre mondiale meurt, touché à la gorge. Le nom de cet homme et d’autres informations lui parviennent également en pensée. L’expérience est extrêmement troublante. Pourquoi ressent-il une telle intimité avec ce personnage? Obnubilé par la puissance de cette vision, il se lance dans une enquête minutieuse et découvre avec stupeur que ce soldat a réellement existé. Commence alors une aventure bouleversante.  Les questions existentielles qui se bousculent en lui depuis toujours vont-elles enfin trouver une explication?
    Prix: 288 DH

                                                                            

    ■ Jours Barbares

    jours_barbares_086.jpg

    William Finnegan

    Ode à l’enfance, à l’amitié et à la famille, Jours Barbares formule une éthique de vie, entre le paradis et l’enfer des vagues, où l’océan apparaît toujours comme un purgatoire. Un livre rare dont on ne ressort pas tout à fait indemne, entre Hell’s Angels de Hunter S. Thompson et Into The Wild de Jon Krakauer. Elevé en Californie et à Hawaï, William Finnegan a commencé le surf enfant. Après l’université, il a traqué les vagues aux quatre coins du monde, errant des îles Fidji à l’Indonésie, des plages bondées de Los Angeles aux déserts australiens, des townships de Johannesburg aux falaises de l’île de Madère.  D’un gamin aventureux, passionné de littérature, il devint un écrivain, un reporter de guerre pour le New Yorker. À travers ses mémoires, il dépeint une vie à contre-courant, à la recherche d’une autre voie, au-delà des canons de la réussite, de l’argent et du carriérisme; et avec une infinie pudeur se dessine le portrait d’un homme qui aura trouvé dans son rapport à l’océan une échappatoire au monde et une source constante d’émerveillement.
    Prix: 294 DH

                                                                            

    ■ Vers une économie à trois zéros

    vers_une_economie_a_trois_zeros_086.jpg

    Muhammad Yunus

    Zéro pauvreté, zéro chômage, zéro émission carbone. Muhammad Yunus est l’un des critiques les plus sévères du capitalisme actuel, qui accroît les inégalités, le chômage et participe à la destruction de notre environnement. Pour sauver l’humanité et la planète, nous avons besoin, selon lui, d’un nouveau système fondé sur l’altruisme et la générosité - plus créatifs et efficaces que l’intérêt personnel. Aujourd’hui, des milliers d’entrepreneurs suivent ses idées. De l’Inde à l’Allemagne, en passant par la France ou la Colombie, des entreprises innovantes ont été créées pour réduire la pauvreté, améliorer les soins médicaux et l’éducation, lutter contre le réchauffement climatique, sans être gouvernées par le seul profit. À partir des multiples expériences inspirées de son travail, Yunus dresse le portrait de cette nouvelle civilisation qui émerge.
    Prix: 290 DH

                                                                            

    ■ La musique marocaine, un patrimoine riche et diversifié

    la_musique_marocaine_086.jpg

    Salah Cherki

    Salah Cherki, maître du kanoun, propose un  bel ouvrage de plus 340 pages qui s’adresse au grand public et aux spécialistes. Son auteur est un homme de métier qui a accompagné de près le développement de la musique marocaine depuis les années 1940.  L’ouvrage est composé de cinq parties illustrées par plusieurs photos dont certaines remontent aux années 1930.  La première partie est réservée à la musique folklorique selon les différentes régions du Royaume: berbère, sahraouie, Haouz, populaire… Au menu aussi des chapitres consacrés aux musiques andalouse et moderne.
    Prix: 600 DH

                                                                            

    ■ Signe de vie. Sommes-nous vraiment seuls dans l’univers? Ce que la science a découvert

    signe_de_vie._sommes-nous_vraiment_seuls_dans_lunivers_086.jpg

    José Rodrigues dos Santos

    Un observatoire astronomique capte une émission étrange venue de l’espace sur la fréquence de 1.42 GHz. Un signe de vie. Le gouvernement américain et l’ONU en sont immédiatement informés. Un objet se dirige vers la Terre. La NASA prépare d’urgence une mission spéciale internationale pour aller à la rencontre du vaisseau inconnu. Tomás Noronha, le célèbre cryptanalyste, est recruté pour faire partie de l’équipe d’astronautes. Ainsi commence une histoire à couper le souffle qui nous entraîne au cœur du plus grand mystère de l’univers.
    Avec Signe de vie, J.R. dos Santos revient à son domaine de prédilection: la science.
    Après La Formule de Dieu, il démontre à nouveau son extraordinaire capacité à disséquer un sujet difficile et exigeant pour le rendre accessible à tous et rétablir la vérité simple et incontestable. Un thriller saisissant.
    Prix: 275 DH

                                                                            

    ■ 1.000 idées de voyage

    1.000_idees_de_voyage_076.jpg

    Lonely Planet

    Du plus classique au plus décalé, tous les bons conseils de Lonely Planet réunis dans un seul volume pour des voyages inoubliables et originaux. Le livre propose 100 thèmes (les destinations les plus familiales, les hébergements les plus insolites, où refaire le monde, les treks à couper le souffle, où passer sa crise de la quarantaine, où déclarer sa flamme) regroupant chacun 10 suggestions. De l’intrépide («les plus grosses montées d’adrénaline ») à l’économe («où voyager sans se ruiner») en passant par l’urbain («10 quartiers méconnus à visiter») ce livre illustré recense 1.000 expériences, lieux et activités qui donneront l’envie de boucler ses bagages sur-le-champ.
    Prix: 294 DH

                                                                            

    ■ La Médiocratie

    la_mediocratie_086.jpg

    Alain Deneault

    Un essaie engagé où le philosophe québécois Alain Deneault fustige un monde où, en politique comme dans les entreprises, «les médiocres ont pris le pouvoir». Sous le règne de la médiocratie, la moyenne devient une norme, le compromis domine: idées et hommes deviennent interchangeables. Il faut résister à la révolution anesthésiante,  nous alerte le philosophe.
    Prix: 100 DH

                                                                            

    ■ Le labyrinthe des esprits

    le_labyrinthe_des_esprits_086.jpg

    Carlos Ruiz
    Érudition, maîtrise et profondeur sont la marque de ce roman qui gronde de passions, d’intrigues et d’aventures. Dans la Barcelone franquiste des années de plomb, la disparition d’un ministre déchaîne une cascade d’assassinats, de représailles et de mystères. Mais pour contrer la censure, la propagande et la terreur, la jeune Alicia Gris, tout droit sortie des entrailles de ce régime nauséabond, est habile à se jouer des miroirs et des masques. Son enquête l’amène à croiser la route du libraire Daniel Sempere. Il n’est plus ce petit garçon qui trouva un jour dans les travées du Cimetière des Livres oubliés l’ouvrage qui allait changer sa vie, mais un adulte au cœur empli de tristesse et de colère. En compagnie d’Alicia, tous les membres du clan Sempere affrontent la vérité sur l’histoire secrète de leur famille et, quel qu’en soit le prix à payer, voguent vers l’accomplissement de leur destin.
    Prix : 277 DH

                                                                            

    ■ Mathnawî. La Quête de l’Absolu

    mathnawi._la_quete_de_labsolu_086.jpg

    Livres de I à III et Livres de IV à VI Djalâl-od-Dîn Rûmî

    Œuvre magistrale du grand maître spirituel, poète, philosophe, auteur de plusieurs ouvrages: Odes mystiques, Quatrains, Le livre du dedans… Tous ses écrits reflètent son amour de la beauté, sa nostalgie du divin. Dans Mathnawî  La Quête de l’Absolu, celui qu’on désigne comme «Mawlânâ» propose  un profond commentaire ésotérique du Coran. Le document présente cette remarquable caractéristique d’être rédigé de façon très accessible, avec une admirable simplicité, permettant ainsi une lecture à plusieurs niveaux. L’œuvre se veut, avant tout, un itinéraire de l’âme vers Dieu.
    Prix: 452 DH le volume

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc