×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Finances-Banques

    Le Masi sous la pression des valeurs financières et du BTP

    Par Franck FAGNON | Edition N°:5270 Le 11/05/2018 | Partager
    ciment_du_maroc_070.jpg

    La valeur a reculé de 2,20% à 1.778 DH sur un volume de 19 millions de DH. Sur un an, elle affiche une hausse de 27%

    Sur les seize dernières séances, c’est seulement la deuxième fois que les échanges sur le marché central dépassent 100 millions de DH. Ils ont totalisé 133 millions de DH à la clôture du marché jeudi. Comme la séance de la veille, Total Maroc et LafargeHolcim Maroc figurent de nouveau sur le podium des valeurs les plus liquides.

    Ciments du Maroc a remplacé Cosumar. Le cours de la société pétrolière a mobilisé 40 millions de DH. Il a cédé 0,32% à 1.869 DH. Ciments du Maroc a reculé de 2,20% à 1.778 DH sur un volume de 19 millions de DH. De son côté, LafargeHolcim Maroc a lâché 0,76% à 1.960 DH sur un flux de 15 millions de DH.

    A la clôture du marché, le Masi a abandonné 0,43% à 12.882,03 points. Le baromètre des valeurs les plus liquide a lui cédé 0,41% à 10.472,32 points. Les indices Ftse ont également vu rouge.

    Les principaux indices du marché ont reculé sous la pression des Banques (-0,36%), Télécoms (-0,23%), Assurances (-1,54%) et Bâtiment et matériaux de construction (-1,17%). Les performances annuelles sont ramenées à 3,98% pour le Masi et 3,68% pour le Madex. La capitalisation du marché s’est fixée à 656 milliards de DH.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc