×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Le Président palestinien condamne

    Par L'Economiste | Edition N°:5181 Le 03/01/2018 | Partager
    mahmoud-abbas-081.jpg

    (Ph. AFP)

    Le Président palestinien, Mahmoud Abbas, a condamné le vote du comité central du Likoud relatif à l’annexion des colonies de la Cisjordanie occupée. Pour lui, ce vote n’aurait pas «pu avoir lieu sans le soutien total de l’administration américaine». Mahmoud Abbas a déploré que la Maison-Blanche ait «refusé de condamner les implantations coloniales israéliennes ainsi que les attaques systématiques et les crimes de l’occupation israélienne contre le peuple de Palestine».

    La tension entre la Palestine et les Etats-Unis s’est traduite par le rappel pour consultations de l’envoyé palestinien aux Etats-Unis Husam Zomlot, à la suite de la décision du Président américain Donald Trump de déclarer Al Qods capitale d’Israël. Pour rappel, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, le 21 décembre 2017, une résolution condamnant à une large majorité cette décision.

    Le Conseil de sécurité de l’ONU avait, également, adopté, le 23 décembre 2016, la résolution 2334 exigeant de nouveau d’Israël qu’il cesse toute activité de peuplement dans le Territoire palestinien occupé, y compris Al Qods-est, tout en condamnant la colonisation israélienne de la Palestine. Hier mardi, le Parlement israélien a adopté un projet de loi visant à compliquer le passage sous souveraineté palestinienne de certaines zones de Jérusalem dans le cadre d’un futur accord de paix.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc