×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Union européenne: Pourquoi la réforme est inévitable

    Par Amine SAHRANE | Edition N°:5177 Le 27/12/2017 | Partager
    Face à une Asie de plus en plus forte, les économies européennes inquiètes
    Fonds monétaire européen, budget commun…les pistes d’amélioration
    jean-claude-juncker-077.jpg

    «La reprise de la croissance nous encourage à aller de l'avant afin de rendre notre Union économique et monétaire plus unie, plus efficace et plus démocratique», Jean Claude Juncker, président de la Commission européenne (Ph. AFP)

    L’Union européenne est en pleine crise existentielle. L’enchaînement des crises ces dernières années (Subprimes, Brexit) a accentué le débat sur la viabilité du modèle actuel. Ainsi, plusieurs commencent à prêcher la réforme. L’Europe n’a en effet plus le luxe du choix. Elle doit s’adapter à un environnement en profonde mutation.

    Entre les Britanniques qui négocient leur sortie, les Grecs qui menacent de faire de même et les Etats-Unis qui se ferment de plus en plus, l’Union européenne ne peut plus se permettre de perdre en force. Elle doit également faire face à la montée en puissance des pays asiatiques. L’Inde sera la 5e économie au monde(1), devant le Royaume-Uni et la France. Selon les projections, la Chine devrait en 2018 détrôner les Etats-Unis d’ici 2032.

    «L’enjeu aujourd’hui est de faire de cette zone une puissance économique capable de rivaliser avec la Chine et les Etats-Unis et de résoudre ce que nous échouons à faire depuis dix ans: créer des emplois», a déclaré le président Emmanuel Macron en septembre(2)

    La feuille de route publiée récemment par la Commission européenne donne quelques pistes d’améliorations(3). La Commission préconise quatre grandes mesures. En premier, la création d’un Fonds monétaire européen (FME) appuyé sur la structure du mécanisme européen de stabilité (MES). Le MES est un dispositif en vigueur depuis 2012, qui a pour objectif de fournir une aide financière aux Etats membres de l’Union qui ont de graves problèmes de financement.

    «Le FME s’appuierait sur l’architecture du MES, dont les structures financières et institutionnelles seraient pour l’essentiel conservées», précise la commission européenne. Le parlement européen et le Conseil devraient voter l’adoption de cette proposition d’ici la mi-2019.

    Une autre proposition concerne les finances publiques. La commission suggère la mise en place de nouveaux «instruments budgétaires pour une zone euro stable dans le cadre de l’Union». Ces dispositifs sont au nombre de quatre. Le premier est un outil d’aide à la mise en place des réformes dont l’activité est conditionnée par la demande des Etats membres.

    Le second est un mécanisme spécifique de soutien à la convergence des Etats membres en vue de leur adoption de l’euro. Le «filet de sécurité pour l’union bancaire par l’intermédiaire du FME/MES» est un autre instrument. Ce dernier devrait être approuvé pour la mi-2018 et rendu opérationnel d’ici 2019. Le quatrième instrument est représenté par un mécanisme de stabilisation ayant pour but de maintenir le niveau des investissements en cas de grands chocs.

    -----------------------------------------------------------------

    (1)    Centre for Economics and Business Research (Cebr) “World Economic League Table 2018, consultancy’s 2018”
    (2)    Discours du 26 septembre 2017 de l’initiative pour l’Europe
    (3)    La Commission européenne a publié le 6 décembre «une feuille de route pour approfondir l'Union économique et monétaire européenne

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc