×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Changements climatiques: La Fondation Heinrich Böll soutient la créativité

    Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:5048 Le 19/06/2017 | Partager
    Un appel à projet pour des visions innovantes en matière d’adaptation au climat
    Photographie, film, bande dessinée et podcast

    Comment la société civile marocaine voit-elle la problématique des changements climatiques et comment envisage-t-elle d’y faire face et par quels moyens? Telles sont les questions auxquelles se propose de répondre l’appel à projet de la Fondation Heinrich Böll Afrique du Nord Rabat (HBS) lancé jusqu’au 17 juin. En effet, la fondation lance un appel à propositions de projets dans le cadre de son programme «Transformations sociales et écologiques au Maroc et à l’échelle africaine».

    Ce programme vise à appuyer les initiatives des différentes s de la société civile marocaine, afin de renforcer leur participation dans le débat sociétal marocain autour de la transformation écologique et sociale. Il s’agit de sujets relatifs aux changements climatiques et son impact sur la société marocaine, et de ce que cela induit comme transformations aussi bien écologiques que sociales.

    En d’autres termes, cet appel à projet vise à exposer des idées qui réfléchissent d’une manière différente et pensent à des modèles de développement durables innovants, durables et démocratiques en rapport avec les changements climatiques. L’appel à projets est ouvert aux jeunes, et moins jeunes, représentant la société civile, par appartenance à une ONG ou association, ou par simple engagement citoyen.

    Le monde de la science et de la recherche scientifique est également concerné puisque les étudiants ou chercheurs peuvent aussi présenter des projets. Sans oublier les artistes engagés en faveur de l’écologie qui sont aussi invités à proposer des projets qui rentrent dans le cadre du programme.

    Les projets peuvent traiter les différents aspects de la thématique que ce soit d’une manière artistique, scientifique ou ludique. Le but est de recueillir une large gamme de produits qui seront un outil de travail du programme de HBS décliné sur les 3 ans à venir.

    Les projets devraient se concrétiser à travers plusieurs supports: Photographie, film et film d’animation, bande dessinée, sculpture et podcast. «Le choix de ces supports s’aligne avec les instruments de travail utilisés par la fondation et avec ceux de ses partenaires, et par la même occasion les actrices et acteurs de la société civile qui vont les utiliser dans leur environnement de travail», explique Soufyane Fares, chef de projet à la Fondation Heinrich Böll.

    Le financement des projets présentés varie de 12.000 à 60.000 DH selon la catégorie. Ainsi, les catégories film et film d’animation pédagogique sont financées à hauteur de 60.000 DH, la photographie et la sculpture à hauteur de 15.000 DH par projet, un financement entre 30.000 et 15.000 DH pour la bande dessinée, et 12.000 DH pour le format podcast. Une fois réalisés, ces projets seront présentés lors d'un vernissage accompagné d’une conférence du 7 au 9 novembre 2017 au Maroc.

    Vision marocaine et africaine

    Cette initiative n’est pas restreinte au Maroc, puisqu’elle cherche à soulever les problématiques écologiques et sociales transversales dans les pays africains. Il s’agit surtout de développer un réseau africain d’acteurs de la société civile, chercheurs et experts dans l’objectif de développer des approches innovatrices pour aborder les changements climatiques et les transformations écologiques et sociales qui en résultent. Et enfin, le but d’une telle approche est de partager ces initiatives avec des décideurs en Afrique et en Europe, leur permettant ainsi d’avoir un aperçu sur la diversité du débat africain sur le développement durable et de s’informer sur les approches de solutions locales.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc