×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5015 Le 03/05/2017 | Partager

■ Un «Spiderman» qui tisse sa toile en Colombie
«Spiderman» a abandonné les tours de New York pour le ciel de Bogota, où il captive l'attention des automobilistes à un carrefour de la capitale colombienne. Mais sous le légendaire costume rouge et bleu, ce n'est pas Peter Parker, le photographe qui se cache derrière le masque de l'«Homme araignée», mais Jahn Freddy Duque, un acrobate de 26 ans qui gagne ainsi sa vie. «Les gens sont très surpris. Certains croient halluciner. Cela me plaît de les faire sourire», raconte à l'AFP ce jeune homme originaire de Medellin, la deuxième ville du pays. Jahn Freddy Duque tend une toile blanche longue de 26 mètres - sa «toile d'araignée» - sur un pont franchissant la 100e avenue, l'un des grands axes de Bogota.

Puis il se balance d'un côté à l'autre et s'accroche de ci, de là avec l'habileté d'un singe, plaçant ses doigts de façon à donner l'illusion de lancer des fils depuis la paume de ses mains. Les enfants sont ébahis et certains lui demandent même s'il est vraiment le super héros créé en 1962 par Stan Lee et Steve Ditko. Les adultes le remercient eux aussi de les divertir pendant qu'ils patientent au feu rouge. Certains vont jusqu'à prendre quelques minutes pour se prendre en photo avec «Spiderman» la tête en bas. «Je m'amuse vraiment! J'adore!», assure l'acrobate à la gaieté contagieuse, qui n'apparaît pas chaque jour, mais parvient à récolter l'équivalent de dix dollars de l'heure en moyenne.

«Les gens regardent ce que je fais et en oublient d'acheter des choses aux vendeurs ambulants», ajoute le jeune homme, formé aux arts du cirque depuis l'âge de 17 ans et qui s'est converti en «Spiderman» il y a trois ans. Parfois la police intervient et empêche l'«Homme araignée» de se livrer à ses acrobaties, faute d'autorisation officielle.

■ Une Italienne simule une grossesse, achète un bébé... et le rend car métis!
Une Italienne de 35 ans a simulé une grossesse et acheté 20.000 euros le bébé qu'une jeune Roumaine venait de mettre au monde... pour le rendre trois jours plus tard parce que la fillette était métisse, rapporte samedi la presse italienne. Les enquêteurs avaient été alertés par un agent d'état civil de Latina, au sud de Rome, auquel les deux femmes avaient demandé en février par téléphone comment enregistrer un bébé né à la maison mais elles ne s'étaient pas présentées au rendez-vous.

Lorsque les policiers sont venus lui demander des explications, la «fausse» mère a avoué: son compagnon était en prison, elle venait de subir deux fausses couches et avait acheté sur Internet des ventres en latex pour simuler une grossesse.
En découvrant l'enfant métisse, elle n'avait pas trouvé comment expliquer cette couleur de peau à son entourage.

La mère biologique à son tour a expliqué qu'elle n'avait pas souhaité garder la fillette née d'une courte relation avec un Malien. C'est d'ailleurs chez ce dernier, qui travaille comme médiateur culturel à Rome, que les policiers ont retrouvé l'enfant.
Le bébé a été confié à des religieuses en vue d'une adoption, mais pourrait retourner chez son père biologique si ce dernier choisit de le reconnaître.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc