Société

Caftan 2017 brandit le drapeau blanc

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5010 Le 25/04/2017 | Partager
La 21e édition célèbre la paix
Un show de stylistes et d’artistes
caftan_2017_010.jpg

La 21e édition de l’événement couture Caftan a choisi de célébrer la paix (Ph. FDM/B.Taougar)

Le thème de la paix choisi cette année a inspiré tout le monde. Les 16 stylistes sélectionnés, les chanteurs et musiciens invités, la directrice artistique Malika Zaidi, et le compositeur Hamid Daoussi, qui offre pour la 5e année consécutive une bande son sans fausse note. Pour ce maître du remix, «la musique abolit les frontières».

Rajoutant être «un fervent défenseur de la musique marocaine, mais quand il s’agit de parler de paix, musicalement, le monde entier s’ouvre à moi». En effet, la 21e édition de l’événement couture Caftan, proposé par Femmes du Maroc, a été traversée par un vent d’harmonie. Des couleurs douces, des plumes et des fleurs et quelques originalités.

Certains stylistes sont en effet sortis par petites touches du cadre strict de l’habit traditionnel marocain. Comme Amal Belcaid qui confie s’autoriser «un détail d’originalité mesuré sur un vêtement qui se doit de rester dans la tradition». Pour sa 3e participation, la styliste explique comment le thème de la paix pour fil rouge a été un décollage pour elle. «J’ai bien sûr gardé mon empreinte tout en m’inspirant des ailes de colombe.

J’ai ainsi utilisé des reliefs de plumes et de broderies. Cette collection a demandé beaucoup de recherche et de travail». A ses côtés, Siham El Habti, qui a joué elle avec les fleurs, El Houjouji, Boutaleb, Belkhayat, Boussikouk, Ksikes ou encore Ezzaki Bakkali, des noms bien installés dans le petit monde de la création marocaine.

caftan_2017_10.jpg

Ils étaient 16 stylistes sélectionnés cette année, parmi plus de 750 candidatures reçues (Ph. FDM/B.Taougar)

Entre les défilés, des tableaux parfaitement huilés menés pour la 5e fois par Malika Zaidi, qui avoue «passer chaque année un examen». Avec ses danseurs de tous horizons, elle est aguerrie à la «mise en scène de la diversité religieuse et culturelle dans l’osmose et dans la paix». Le spectacle a fait la part belle aux artistes invités.

Le groupe Fnaïre qui a ouvert le bal, suivi de la star montante Khaoula Moujahid, de notre Justin Bieber national, Ihab Amir, et enfin du groupe Chico and the Gypsies, dont le leader, Chico Bouchikhi, marocain de père et ambassadeur de l’Unesco était un invité tout désigné pour ce show placé sous le signe de la tolérance. L’événement Caftan connaît chaque année toujours plus d’engouement.

Si 16 stylistes ont été sélectionnés pour cette édition, avec 13 confirmés et 3 jeunes talents, ce ne sont pas moins de 750 dossiers qui ont été envoyés lors des présélections, dont 15% de l’étranger. Pour la 4e fois, le show s’est déroulé au sein du Palmeraie resort de Marrakech, et le sera encore pour les 5 prochaines années. Enfin, la cause soutenue depuis 4 ans est celle des enfants sans famille, accueillis dans les 5 lieux de vie au Maroc, au sein de SOS Villages d’enfants.

 

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc